Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

dimanche 5 janvier 2014

Top 13 des Meilleures Saisons de Séries de 2013


2013 a été une très bonne année série. Une année triste aussi. Si j'en avais personnellement rien à foutre de voir Dexter se casser de l'antenne, les finals de Breaking Bad, Treme ou encore Southland m'ont largement plus perturbé, et c'était la boule au ventre que j'ai fait ce dossier. C'est la première fois que je fais un Top séries, et je dois dire qu'il est tout sauf exhaustif : j'ai du retard à la fois chez The Good Wife, Boardwalk Empire, Treme, Top Boy, Boss, Enlightened et Sons of Anarchy, et il paraît que les "saisons de 2013" de toutes ces séries étaient plus ou moins excellentes. Ceci dit, je suis plutôt satisfait de ce "Top 13", dans lequel sont représentées à la fois des nouveautés marquantes, le début de la révolution Netflix, les chaînes HBO et AMC, les séries UK, les comédies et les séries animées japonaises. Il est plus difficile de suivre beaucoup de séries que de voir beaucoup de films, et il y aura donc des grands absents que je n'ai pas vu, entre autres ceux cités plus haut. J'ai vu environ 30 saisons "de 2013" en 2013, et j'ai donc sélectionné ici les 13 meilleures. Quelques séries absentes que j'ai quand même vu mais que j'ai envie de citer : Kenny Powers Saison 4 (un peu décevante mais toujours aussi drôle), Utopia Saison 1 (dont je n'ai adoré que les deux derniers épisodes, le reste m'a plus ou moins fait chier) et Siberia Saison 1 (de très bons moments malgré les catastrophiques deux derniers épisodes). Vous excuserez aussi le fait que certains "commentaires" (notamment pour les dernières du classement) soient très courtes. J'ai pris pas mal de retard sur ce dossier et on est déjà le 5 janvier, je voulais me dépêcher de finir avant qu'il ne soit trop tard. La version "films" arrivera dans les prochains jours.
EDIT du 08/01/2014 : A noter ma découverte de l'animé japonais Shinsekai Yori (From the New World) quelques jours après la publication de ce dossier qui en aurait fait partie si découvert plus tôt (et probablement dans le Top 5).


13 - ORANGE IS THE NEW BLACK (SAISON 1 - NETFLIX)

Orange is the New Black c'est l'autre bombe de Netflix sortie en 2013. Arrivée sans être réellement attendue, la nouvelle série de Jenji Kohan (créatrice de Weeds) s'est avérée être une excellente surprise aux personnages multiples et intéressants, mais surtout avec son final excellent qui ne peut que nous faire baver d'impatience en attendant la saison 2. Cette nouvelle dramédie est à classer dans les meilleures nouveautés de la saison 2012/2013 et devient rapidement addictive, un peu comme un Oz au féminin.

12 - VIKINGS (SAISON 1 - HISTORY CHANNEL)

On s'attendait à un sous-Game of Thrones mais Vikings c'est plus que ça. Si la saison prend quelques épisodes à démarrer, le rythme est crescendo et l'apogée est atteinte à l'épisode 8, énorme réussite d'une grande intelligence à classer parmi les meilleurs épisodes de 2013. Vikings c'est une énorme surprise proposant une réelle pensée sur la religion ainsi que des paysages et une aventure épique. La distribution assez énorme et le générique à en donner des frissons rythmé sur du Fever Ray complètent la qualité d'une saison 1 qui a su surprendre ceux qui ne se sont pas arrêtés au pilote.

11 - PSYCHO-PASS (SAISON 1 - FUJI TV)

Avec L'Attaque des Titans, Psycho-Pass c'est l'autre animé événement de 2013. Si sa diffusion retardée en France a nettement apaisé son buzz en France (comparé à celui de L'Attaque des Titans et de sa diffusion sur Wakanim), il n'en reste pas moins que Psyco-Pass est une série qui a beaucoup fait parler. Si les premiers épisodes ne montrent aucun fil rouge, la série devient subitement intéressante au bout de cinq épisodes, puis carrément excellente à l'épisode 10. Le dernier double-épisode (et aussi les épisodes du "labyrinthe" dont j'ai oublié les numéros) est un petit chef d'oeuvre. Enchaînant les références à Philip K. Dick, Rousseau, Shakespeare, Pascal et Beethoven, effaçant régulièrement les frontières entre bien et mal et se caractérisant comme antimanichéenne au possible, forte et puissante, aux personnages fouillés et passionnants, à la bande-originale incroyable et au design d'une noirceur rare : Psycho-Pass est déjà une référence, dont on attend énormément la saison 2, actuellement en production. Un must-see.

10 - BLACK MIRROR (SAISON 2 - CHANNEL 4)

Si cette saison 2 de Black Mirror est légèrement inférieure à la saison 1 (faute à un épisode 2 décevant même si intéressant), elle n'en reste pas moins une série puissante et intelligente qui arrive une nouvelle fois à brasser le plus de thèmes et émotions. L'épisode 1 est bouleversant, le deuxième mystérieux et le troisième terrifiant - peut-être moins ingénieuse, cette saison montre quand même une nouvelle fois que Charlie Brooker sait ce qu'il fait. L'impression à la fin de chaque épisode, même les moins bons, est toujours la même : bouche bée, devant le générique qui défile en silence. C'est à ça que l'on reconnaît une grande série.

9 - ARRESTED DEVELOPMENT (SAISON 4 - NETFLIX)

Le comeback de Arrested Development après presque une décennie d'absence en aura dérouté plus d'un. Pourtant cette saison 4 dispose d'une écriture impressionnante, composée d'un énorme jeu de clins d'œils, d'ellipses. Quand on a compris que cette nouvelle saison était un peu à part, on retrouve la série qu'on a tant aimé : hilarante, écriture incroyable, acteurs excellents (Will Arnett et David Cross sont des génies, sérieusement) et pied de nez à la construction habituelle des série TV de par sa diffusion sur un site de VOD. Netflix frappe fort, et tout ce qu'on regrette c'est que les sous-titres français soient si lents à arriver (Dix mois après sa sortie il manque encore les trois ou quatre derniers épisodes! Au lieu de faire des sous-titres pour Mentalist, les teams devraient jeter leur dévolu ici!).

8 - HOUSE OF CARDS (SAISON 1 - NETFLIX)

La série de David Fincher aura su - malgré sa diffusion complète en une seule fois - gérer un énorme buzz tout au long de l'année 2013. Sortie début février, son aura se maintiendra avec l'appui des autres séries Netflix (Arrested Development, Hemlock Grove et Orange is the New Black) jusqu'à ses multiples nominations aux Emmy Awards, arrivant à peu près en même temps que sa programmation en France sur Canal+. Si on pourra reprocher à la série d'être toujours un peu prétentieuse tant dans son scénario que dans sa mise en scène (tous les mecs passant après Fincher essayant d'imiter le maître), on reste devant une première saison réussie de bout en bout, jusqu'à une note finale excellente. Kevin Spacey brille tout du long, le tout est très bien écrit et réalisé. On regrettera peut-être un coup de mou en milieu de saison et un syndrome de massification un peu énervant. La saison 2 devrait être la dernière (la série étant prévue comme une série en deux saisons à l'origine - à voir si le succès de la chose fera changer Netflix de positionnement), mais on a hâte de la découvrir.

7 - THE KILLING US (SAISON 3 - AMC)

Les deux premières saisons du remake US de Forbrydelsen, The Killing, étaient sympathiques mais bourrées de défauts. Bourrée de rebondissements "artificiels", de personnages devenus insupportables et de lines tirées en longueur, au bout des deux saisons, on avait fait le tour, et l'annulation du show par AMC était triste mais presque bienvenue. Sauf que Netflix a proposé de cofinancer une troisième saison, et la série a ainsi été ressuscitée contre toute-attente. Et pour le coup, c'est impressionnant. L'écart qualitatif est énorme, on est passé d'une série tout juste divertissante à un véritable plaidoyer contre la peine de mort, oeuvre puissante aux seconds rôles écrits à la perfection qui rappellent parfois la saison 4 de The Wire par le pessimisme de l'ensemble et une vision de la rue à la fois réaliste et engagée. Cette saison 3 n'est pas seulement une grande réussite, mais aussi une grosse claque pour tous ceux qui critiquaient le show jusque là. le duo Holder-Linden n'a jamais été aussi bien utilisé, l'épisode dix frôle le génie, la dernière scène est d'une intelligence folle, et si on peut reprocher aux deux derniers épisodes d'en faire un peu trop - mais avec la classe - on ne peut qu'applaudir une série qui a su surprendre son audience et se révéler meilleure que jamais, au point de finir dans les meilleures de l'année.

6 - L'ATTAQUE DES TITANS (SAISON 1 - MBS)

L'événement japanime de 2013. Attendu de pied ferme par tous les fans du manga d'origine, auréolé d'un buzz ultra-positif et d'une diffusion rapide en France, L'Attaque des Titans n'a pas démérité cette réputation. Si quelques problèmes de rythme se font parfois sentir (autant enchaîner les épisodes maintenant que tout est sorti!), les dix derniers épisodes sont incroyables et le final ne laisse présager que du bon pour la suite. D'une beauté visuelle, d'une force narrative parfois imprévisible, impossible de passer à côté d'une réussite de l'animation japonaise qui devrait devenir une référence d'ici quelques années, d'autant plus que l'adaptation en film est d'ors et déjà prévue pour 2015. Une réflexion intelligente sur l'humanité et la nature humaine, figurée en un combat sanglant de David contre Goliath. Édifiant.

5 - MAD MEN (SAISON 6 - AMC)

Après le chef d'oeuvre qu'était la saison 5 de Mad Men, Weiner avait la lourde tâche de livrer un produit au moins équivalent à ce coup de maître. Cette saison 6 est sans aucun doute l'une des plus ambitieuse : délaissant énormément de la tragédie qui ponctuait les saisons 4 et 5, ce cru 2013 est sans aucun doute le plus drôle de toute la série - mais pas forcément le plus léger. Règne dans cette saison de Mad Men énormément de nostalgie et de mélancolie, de romantisme et de coups dans le dos. Ponctué de "décès" comme on les aime (Martin Luther King et Bobby Kennedy), d'une ambiance "réveil des mentalités" plus que jamais présente et d'un casting toujours agrémenté de personnages plus intéressants les uns que les autres (Bob Benson - probablement l'une des plus grandes créations du show). A défaut d'égaler la saison précédente, Mad Men - saison 6, à seize épisodes du final tant attendu, parvient à se classer parmi les meilleurs moments de la série d'AMC, avec toutes les qualités qu'on lui connaît, et plus encore. A noter le fantastique milieu de saison (les épisodes 5, 6, 7 et 8) et le final absolument magistral.

4 - BREAKING BAD (SAISON 5.2 - AMC)

Le dernier acte de Breaking Bad a fait beaucoup de bruit. Même si le choix de AMC de diviser cette dernière saison en deux parties diffusées à un an d'intervalle, on reste béat devant les choix narratifs admirables et qui nous confirment pourquoi on adore Breaking Bad : c'est violent, sans concession, intelligent et Gilligan sait où il va. Cette dernière saison est clairement la meilleure de toutes, portée par un casting impeccable, une écriture quasi-parfaite et un final en majesté qui confirme que - même si je suis loin d'être un fada - Breaking Bad est et restera une série qui aurait marqué la télévision. Après, est-ce que ça mérite tout ce battage ? Je veux bien que Breaking Bad soit une très bonne série, mais non, c'est loin d'être la meilleure de tous les temps. Mais on est face à un incontournable, qui à défaut d'être totalement qualitatif, l'est tout du moins social. I got what I deserve, My baby blue.

3 - GAME OF THRONES (SAISON 3 - HBO)

Game of Thrones est toujours une série qui divise. Si sa première saison avait obtenu une quasi-unanimité de critiques positives, la saison 2 avait commencé à obtenir une part non-négligeable de retours négatifs. Il en est de même pour cette saison 3, tantôt qualifiée de longue et de géniale. Je me range dans la seconde catégorie. Je suis un fervent lecteur des livres de George R.R. Martin dont l'une des scènes les plus mythiques m'avait - comme tous les autres lecteurs - fait très mal. Impressionnant de ressentir presque les mêmes émotions devant la scène transposée à l'écran. Une saison de haute volée, magnifiquement interprétée (Nikolaj Coster-Waldau, Peter Dinklage, Iain Glen - je vous parle) et réalisée, avec un budget encore plus important. Il ne fait aucun doute que vu ce qu'il reste à adapter, la saison 4 du show de HBO pourrait être encore meilleure.

2 - SOUTHLAND (SAISON 5 - TNT)

Magistrale. Cette ultime saison de Southland (qui n'était pas prévue comme étant la dernière, et a donc été annulée, donc la fin est grandiose mais frustrante) fait grimper la série aux côtés de The Wire et The Shield. Une œuvre impressionnante prend fin avec une saison de haute volée, quasi-parfaite, d'une cohérence et d'un pessimisme incroyable. Des personnages géniaux interprétés par un casting excellent (Michael Cudlitz aurait pas démérité un Emmy pour son rôle dans cette saison), et les quatre derniers épisodes (et particulièrement les 9 et 10) sont de véritables chefs d'œuvre, à la force, à la puissance qui vous laisse bouche bée. Si on est triste de voir partir aussi brusquement Southland, elle s'éclipse en tout cas de la plus belle des façons : cette saison 5 est parfaite de bout en bout. Mais c'est trop triste quand même. Netflix n'est pas là quand on a besoin d'eux.

1 - HANNIBAL (SAISON 1 - NBC)

Le chef d'oeuvre de 2013. Derrière sa mise en scène digne d'un Kubrick, ses acteurs incroyables (Hugh Dancy et Mads Mikkelsen en tête) et son scénario en béton armé se cache un propos plus large. Hannibal n'est pas seulement un cop show glauque indéniablement réussi, c'est aussi une large fresque de la santé mentale dans nos sociétés contemporaines, toujours plus fragiles, toujours plus soumises à la violence. Une oeuvre rare, qui restera, et dont on attend avec impatience le second acte, sachant que son créateur (le brillant Bryan Fuller) a déjà prévu un arc narratif en sept saisons. Peut-être l'introduction de l'une des plus grandes séries jamais créées, l'avenir nous le dira, mais la série de NBC a su supplanter indéniablement tous ses concurrents, coiffant même au poteau Games of Thrones et Breaking Bad, pourtant en très grande forme. Même si les avis sont mitigés, je suis déjà un admirateur. Amen.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire