Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

jeudi 10 novembre 2011

Contagion

 Réalisé par Steven Soderbergh
Avec Matt Damon, Jude Law, Anna Jacoby-Heron
Sorti le 9 novembre 2011

Une pandémie dévastatrice explose à l’échelle du globe… Au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies, des équipes se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter. Le Sous-Directeur Cheever, confronté à un vent de panique collective, est obligé d’exposer la vie d’une jeune et courageuse doctoresse. Tandis que les grands groupes pharmaceutiques se livrent une bataille acharnée pour la mise au point d’un vaccin, le Dr. Leonora Orantes, de l’OMS, s’efforce de remonter aux sources du fléau. Les cas mortels se multiplient, jusqu’à mettre en péril les fondements de la société, et un blogueur militant suscite une panique aussi dangereuse que le virus en déclarant qu’on "cache la vérité" à la population…

Steven Soderbergh est l'un des réalisateurs les plus prolifiques d'Hollywood, mais aussi l'un des plus doué, puisqu'il est le seul à avoir été nominés avec deux films dans la catégorie du Meilleur film la même année (2000 - Traffic et Erin Brokovich), par exemple, mais aussi parce qu'il est le maître toutes catégories pour créer des casting hors normes : on retient la trilogie Ocean's avec George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon, Julia Roberts, Andy Garcia... rien que ça. Contagion l'est tout autant : au casting, Matt Damon, Jude Law, Laurence Fishburne, Marion Cotillard, Gwyneth Paltrow ou encore Kate Winslet. De quoi exciter n'importe lequel des cinéphages.

Premières critiques presse assez mitigées, je sais pas comment vraiment aborder ce Contagion. Film choral prenant appuie sur la contagion mondiale d'un virus meurtrier qui, il faut le noter, c'est si rare, ne transforme pas les victimes en zombies ou en cannibales, Contagion est plus qu'un film catastrophe très intelligent : c'est un drame humain, un drame politique, un drame scientifique, contemplatif, viscéral, terriblement réaliste. Là où Alerte! de Wolfgang Petersen avait lamentablement échoué (faire vraiment croire aux spectateurs que ça pourrait arriver), Contagion y arrive avec une facilité presque provocante : Soderbergh, même avec un tel sujet, semble littéralement s'amuser : partis pris visuels très particuliers, partis pris scénaristiques assez risqués, le tout donnant un film qui est l'antithèse du cinéma d'action de Je suis une légende. Car oui, Contagion ne plaira pas à tout le monde, et encore moi à ceux (comme pour Che du même réalisateur) qui s'attendent à un film d'action dut à une publicité un peu mensongère et un sujet qui s'y prête. Contagion n'a rien d'un film d'action et tous ceux qui en ont marre de ce genre de film déjà-vu seront bluffés par le nouveau Soderbergh.
D'un point de vue technique, Soderbergh réalise un tour de force : c'est superbe. Viscéral, stressant, réaliste, des couleurs très "laboratoire", des plans magistraux et terrifiants. En résumé, la mise en scène est un gros point fort qui donne une réelle classe à un film qui n'aurait pas eut le même impact avec un acteur réalisateur. La musique de Cliff Martinez est elle aussi un gros point fort, mélange de celles de The Social Network, Hanna et Inception, c'est d'ors et déjà, selon moi, l'un des favoris pour les prochains Oscars tellement elle contribue à l'atmosphère. Au final, des acteurs très convaincants, on repense à Matt Damon, qui après True Grit, fait un réel bond dans mon estime, mais aussi à Lawrence Fishburne qui est dans son meilleur rôle de ce que j'ai put voir de lui, ou encore Jude Law qui retrouve la réelle classe qu'il avait il y a 5/6 ans et avant qu'il a un peu perdu ces dernières années. Marion Cotillard assez bonne malgré son peu de scène, Kate Winslet un peu effacée et une Gwyneth Paltrow dans l'un de ses meilleurs rôles. A noter la performance de Anna Jacoby-Heron qui est la révélation de ce film.

Contagion est l'un des meilleurs films de l'année 2011, sans aucun doute. Un film qui ne fera pas l'unanimité mais qui est un coup de force au niveau technique et de direction artistique. Un scénario pas forcément en béton, mais son partie pris anti-action est un très bon argument pour aller le voir le plus vite possible.


 

0 commentaires:

Publier un commentaire