Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

samedi 16 mars 2013

The We and the I

THE WE AND THE I REALISE PAR MICHEL GONDRY
AVEC MICHAEL BRODIE, TERESA LYNN, LADY CHEN CARRASCO
FILM DRAMATIQUE FRANCO-AMERICAIN

Michel Gondry est un homme à part - véritable touche à tout, de Eternal Sunshine of the Spotless Mind à La Science des Rêves, en passant par L'Epine dans le coeur et Soyez sympas, rembobinez, il faut dire qu'il a traversé tous les sujets avec toujours passion, parfois loufoquerie, tout en insufflant un drame humain à chacun d'entre eux. The We and the I a fait une sortie très discrète à Cannes, avant de se faire globalement casser par le public indécent à sa sortie - s'attendant surement à n'importe quel teen movie, ou étant complètement décontenancé par la misérable VF que j'ai eut l'intelligence de ne pas regarder. L'idée du film a germé il y a des décennies dans la tête de Gondry, qui alors qu'il était dans un bus, remarqua un groupe de jeune où ses différents composants se confiaient de plus en plus au fur et à mesure que leurs amis descendaient. Réalisant un recrutement dans un lycée du Bronx, filmé avec des moyens minuscules, jouant énormément sur le charisme d'acteurs inconnus, Gondry surprend, et pas qu'un peu.


A vrai dire, avant de me lancer dedans, je savais pas exactement à quoi m'attendre. J'avais lut de bonnes critiques presse, et les spectateurs s'étaient acharnés dessus. Pourtant j'avais confiance en Gondry. La mise en scène simple mais électrique qui n'est sans rappeler Alan Parker (sur Fame) ou encore Entre les murs marque tout de suite - différente de ce à quoi Gondry nous a habitué - c'est à dire plus posée et moins loufoque, d'autant plus que le sujet en lui même est le moins marginal de la filmo du Monsieur. Elle est réussie, sans nulle doute, et les petits passages en mode "found footage" en 12 fps qui parlent d'évènements passés sont super bien trouvés, notamment sur l'histoire d'Elijah.
La pléiade d'acteurs amateurs s'en sort superbement - certains ont même sacrément des têtes de vainqueurs (Alex Barrios et Michael Brodie) et je n'ai trouvé aucune "tête à claques" comme certains voulaient le faire croire. Magnifiquement interprété en somme - surtout dans la Partie 3 - The I. Gondry s'intéresse au "nous" pour mieux parler du "je". De la façade, une étude de ses personnages, même secondaires, en profondeur. C'est passionnant et c'est surtout scénarisé d'un main de maître - les dialogues sont savoureux, les retournements sur la fin du film géniaux et la dernière partie, comme déjà dit, tient du chef d'oeuvre.


Nul besoin de s'étaler des siècles sur les grandes qualités de The We and the I - cette sorte d'OVNI cinématographique, sorti de façon confidentielle, n'a aucun défaut. On pense à beaucoup de teen movies mais c'est plus que ça - le dernier Gondry est une oeuvre majeure sur l'adolescence, sur le "moi" et sur le "nous". Un chef d'oeuvre ? Sans doute, du moins je le pense, et il n'est nul besoin de déclarer qu'il s'agit du meilleur Gondry à ce jour - dans ceux que j'ai vu. Un bijou rare à déguster au plus vite, tant sa profondeur sociale et ses qualités techniques le font aller plus loin que la simple tragédie moderne.

1 commentaires:

  1. Et bah tu m'as sacrément donné envie de le voir! J'hésitais, justement au vu de certains retours négatifs. Mais depuis que j'ai vu SpringBreakers (que je te conseille vivement!!) se faire descendre, et Hansel et Gretel être couvert d'éloges, je vais me faire mes propres avis ^^

    RépondreSupprimer