Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

mercredi 6 novembre 2013

Inside Llewyn Davis


Réalisé par Joel et Ethan Coen (2013)
Avec Oscar Isaac, Carey Mulligan, John Goodman

Trois ans après le très bon True Grit, les frères Coen reviennent enfin sur nos écrans avec Inside Llewyn Davis. Très bien accueilli à Cannes, réunissant au casting Oscar Isaac (un habitué des seconds rôles : le mac de Sucker Punch et le copain de Mulligan dans Drive), Carey Mulligan (qui avait donc déjà joué avec Isaac dans le Refn), John Goodman, Garrett Hedlund (la réincarnation de James Dean, un acteur que j'apprécie d'ailleurs énormément), Justin Timberlake et, on a tendance à l'oublier, F. Murray Abraham (pour lequel j'ai fait un bond sur mon siège en voyant qu'il était toujours aussi vieux que dans Amadeus). Récit désenchanté gravitant autour d'un musicien folk à la situation instable, à la recherche d'identité, auréolé d'un Grand Prix sur la Croisette, Inside Llewyn Davis s'affiche déjà comme une réussite.


Ceux qui ont du mal avec le cinéma des Coen, n'y allez pas, c'est un conseil, car dans le genre, ils ont rarement fait plus inabordable dans toute leur filmographie. Reprenant le fond d'un A Serious Man, dans ses questionnements sur le sens de la vie, l'absence quasi-totale de fil rouge et son personnage central dont les réflexions internes sont très proches dans les deux films, Inside Llewyn Davis se distingue cependant dans la forme de la plupart des précédents Coen : plus posé, sans doute, plus ambitieux visuellement que la plupart, même si on pense beaucoup à Fargo. Pas que ce nouveau film soit foncièrement différent des autres, mais qu'il s'en dégage une atmosphère rarement abordée par les cinéastes (à la fois froide et chaleureuse - enfin, faut dire qu'ils l'ont cherché avec ces pulls de tous les côtés).
Mais pourtant on est face à du Coen qu'on connaît, le spectateur habitué ne sera pas dépaysé : répliques cinglantes, humour noir, personnages hauts en couleur (faut dire que ces deux mecs savent filmer leurs personnages comme personne d'autre), pensées partagées sur la nature humaine doublé de tragédie psychique et de parcours interne du personnage central. Inside Llewyn Davis est très malin, tant dans sa répartie que dans ses scènes plus tragicomiques.


Pas leur meilleur film, mais un bon film quand même. On est pas au niveau d'un Fargo ou d'un No Country For Old Men, mais Inside Llewyn Davis se classe dans tous les cas parmi les réalisations qu'on retiendra de la fratrie Coen : drôle, touchant, bien écrit et bien réalisé, une oeuvre qui constitue une nouvelle pierre à l'édifice qu'ils on construit au cours des trente dernières années. Pour revenir rapidement sur les acteurs : Oscar Isaac est absolument parfait, une vraie révélation qui n'aurait pas volé un Prix d'Interprétation à Cannes, Mulligan,Timberlake, Goodman et Hedlund sont tous quatre excellents. 2013 semble bien partie pour se finir en beauté.

3 commentaires:

  1. J'en sors, et perso j'ai été plus que conquis. Une vraie merveille je trouve, d'une grande élégance. Pour ma part, la Palme d'Or, ça aurait dû être ce film! :)
    Par contre tu t'es trompé, c'est "Llewyn" avec un "y" ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups! Désolé pour la faute!
      Concernant la Palme d'Or, pour l'instant mon petit préféré de Cannes ça reste Le Passé, mais j'attends de voir Tel Père Tel Fils de Kore-eda, et je sens qu'au final mon amour ira sur celui-ci (fan de tous les films du réal ^^).
      J'attends de prendre un peu de recul sur Inside Llewyn Davis. Comme à chaque fois avec les Coen, ma première impression est tronquée : j'étais pas très fan de No Country avant de le revoir, ni de A Serious Man. J'étais ultra-fan de True Grit avant de revoir mon avis légèrement à la baisse, idem pour Arizona Junior. Je serais bien capable de crier au chef d'oeuvre ou à l'arnaque dans quelques mois... J'essaie de prendre du recul dessus, j'ai beaucoup aimé, mais pas autant que d'autres de leurs films !

      Supprimer
    2. Oui après je suis d'accord que c'est un film qu'il faut forcément revoir, mais de mémoire c'est la première fois qu'un Coen m'emballe autant dès le premier visionnage ^^

      Supprimer