Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

vendredi 29 mai 2015

Intrusion - Mini-série


INTÉGRALE ARTE
Créée par Frédéric Azemar, Quoc Dang Tran, Florent Meyer
-------------

Deux ans après la débâcle Odysseus, les scénaristes Frédéric Azemar et Florent Meyer reviennent sur Arte pour une mini-série événement en trois épisodes, tous réalisés par le metteur en scène Xavier Palud, connu pour ses films de genre inégaux mais plutôt maîtrisés, dont la pièce maîtresse est sans doute Ils. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise de le retrouver ici puis que Intrusion est au final une parfaite réponse à ses précédentes œuvres : high concept fantastique, thème de la dualité et surtout une maîtrise formelle exemplaire (surtout sur le PAF).


Intrusion est une série-labyrinthe : distillant savamment une ambiance mystérieuse, brouillant avec intelligence les frontières du réel et du fantastique – parvenant d’ailleurs à perdre le spectateur tout en conservant une véritable logique parfois difficile à appréhender. Et c’est là finalement la vraie réussite de Intrusion : quand la réalité se noie dans l’abstraction, quand les visions de cauchemars se transforment en allégories existentielles, la forme volontairement sobre prend tout son sens. Attention, la réalisation de Palud n’en est pas pour autant dépourvue de mise en scène visible, au contraire : c’en est un autre grand atout, car en plus du travail d’orfèvre réalisé sur l’ambiance, des idées de plans viennent donner une identité visuelle purement cinématographique à la série.
Intrusion est un objet télévisuel très particulier puisqu’il se regarde comme un film – en une fois, en enchaînant les trois épisodes – mais répond pourtant à un pur schéma épisodique, fonctionnant par étapes. Un découpage, oui, mais un découpage parfaitement orchestré : cette descente aux Enfers se montre de plus en plus oppressante et de plus en plus incompréhensible, usant d’indices et de truchements narratifs pour se diriger soigneusement vers sa révélation finale.
Il ne faut pas pour autant appréhender le visionnage de Intrusion, car même si son unique enjeu est d’amener le spectateur à sa conclusion, ses trois scénaristes savent à merveille combler l’espace diégétique restant. Une intrigue simple, directe, qui ne sort jamais de sa ligne directrice principale. En ressort une impression d’efficacité totale, aidée par une construction très réussie du récit qui ne parvient jamais à ennuyer. Juste assez avare en explications pour ne pas paraître didactique, juste assez généreuse en points d’interrogations pour souligner son ambiguïté. On pourra trouver la fin un peu trop excessive, mais c’est du reste un parfait équilibre que trouve Intrusion. Contrairement à Odysseus qui péchait – entre autres – de par sa production en roue libre, Intrusion est techniquement irréprochable, la solidité du casting (un excellent Jonathan Zaccaï) facilitant grandement l’immersion.


Intrusion a ses travers, ses défauts et ses limites. Mais elle est remarquable en deux points : l’accomplissement de sa démarche, d’une part, fascinante et envoutante, mais aussi, d’autre part, sa place très intéressante sur le petit écran français. Alors que les productions de genre nationales peinent à percer dans les salles obscures, bien souvent à cause de leur qualité plus que discutable, voir le fantastique se faire une place de choix sur une chaîne comme Arte est en soi un beau message d’espoir. L’Echelle de Jacob rencontre Enemy dans un chalet alsacien : de quoi passer se passionner pendant un peu plus de deux heures devant une très agréable surprise.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire