Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

vendredi 30 décembre 2011

Game Of Thrones - Saison 1


Saison 1 (2011)
Réalisé par Timothy Van Patten, Daniel Minahan, Brian Kirk, Alan Taylor
Avec Sean Bean, Peter Dinklage, Michelle Fairley, Lena Headey



Les Livres de la saga de A Song Of Ice and Fire, traduit en français par la saga du Trône de Fer, écris par George R.R. Martin à différents intervalles depuis une quinzaine d'années, sont considérés, tant par le milieu littéraire que par moi même (je ne les ai pas encore tous lut), comme des chefs d’œuvres. A titre personnel, ce sont surement les seuls livres fantastiques à avoir dépasser Tolkien en qualité, ainsi que, bien sur, tous ses suiveurs allant d'une certaine qualité (Narnia) à une médiocrité sans pareil (ne citons pas Les Chevaliers d’Émeraude). Là où Le Trône de Fer diffère, c'est que contrairement aux aventures de Bilbo et Gandalf, ce n'est pas de l'heroic fantasy, mais la dark fantasy : pas d'elfes, pas d'orcs, pas de mages noirs... Simplement l'Homme (ou presque, des légendes anciennes racontent l'existence de dragons, et on trouve quelques bribes de fantastiques, mais ça en reste secondaire), et ses intrigues : trahisons, meurtres, amitiés rompus, voilà ce qu'est la saga de Martin. Et là en a fait son succès. Alors quand on annonce qu'au lieu d'un film, on l'adapte en série, il y a de quoi interroger (beaucoup de séries restant très médiocres d'un point de vu cinématographique), mais pas tant que ça... Déjà, AGOT (initiales du premier tome en VO) est très long, et en faire un film fidèle (obligatoire, toutes les intrigues étant indispensable) prendrait au minimum 8 heures, et ensuite, quand on sait que c'est HBO qui s'y colle, on ne peut qu'être impatient.

Ned Stark, interprété par un excellent Sean Bean.
En plus d'être surement la meilleure série que j'ai put voir, il y a des qualités techniques et scénaristiques indéniables qui en ferait - si on collait tous les épisodes bout à bout - un excellent film : la série est très cinégique, les acteurs sont convaincants, l'intrigue est parfaitement dosée, la mise en scène glauque et épique. Le premier épisode donne déjà le ton : préparez vous à du lourd, du très lourd. On ne s'ennuie pas une seconde, on ne peut attendre d'un épisode à l'autre, et la saison 2 prévue pour avril se fait déjà attendre plus que tout. HBO frappe un grand coup, et révolutionne une nouvelle fois le petit écran, et prouve sa dominion sur le genre malgré un AMC qui en veut... Sean Bean décroche ici (et avec Black Death), le meilleur rôle de sa vie : charismatique, sérieux, envoutant, l'acteur montre que lorsqu'on fait un film avec des chevaliers, faut le prendre, parce que le bonhomme a de la gueule, et l’œuvre en a par la suite. Mais la grande révélation restera Peter Dinklage, qui interprète un excellent Tyrion Lannister.

Game of Thrones est une putain de bonne série à voir et à revoir dès que vous le pourrez. La meilleure série jamais réalisée, sans exagération.




0 commentaires:

Publier un commentaire