Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

dimanche 23 décembre 2012

L'Odyssée de Pi

Réalisé par ANG LEE
Avec SURAJ SHARMA, IRRFAN KHAN, ADIL HUSSAIN
FILM D'AVENTURE AMÉRICAIN
RÉSUMÉ :
Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.
Y a une légende qui dit qu'un film de Ang Lee sur trois est une daube - et bien moi je n'y crois pas. Ang Lee si il a quelques tâches dans sa filmo reste l'un des meilleurs metteurs en scène contemporains, et le voir s'attaquer à l'oeuvre géniale de Yann Martel ne laissait présager que du bon. A noter que Life of Pi, le livre original, avait déjà été approché par Jeunet qui a travaillé deux ans dessus avant d'abandonner (son travail a d'ailleurs été en partie repris par Ang Lee) ainsi que par Alfonso Cuaron, qui s'est finalement retourné vers son Gravity qu'on attend avec une impatience non démesurée.


Le livre de Martel pouvait très bien être qualifié d'« inadaptable », car très étrange dans sa construction au premier abord - et surtout abordant des scènes complètement anti-cinématographique. Pourtant Ang Lee est véritablement un grand génie et arrive à retranscrire ces scènes avec une telle grâce, un tel émerveillement constant, une sorte de féerie que l'on ne retrouve que dans très peu de films. Tantôt complètement sombre et pessimiste, tantôt optimiste et merveilleux - L'Odyssée de Pi prend parfois des allures de grand film. Malgré sa première demi-heure pénible, le film de vient majestueux à partir du fameux naufrage - naufrage qui est en passant l'une des scènes de ce type les plus impressionnante depuis Titanic, c'est dire. La 3D est grandiose et rend le tout d'autant plus splendide.
Les plans absolument superbes dans leur construction qui parsèment la dernière heure et demi font du tout une merveille constante. Oui c'est le mot qui revient : "merveille". Ang Lee vient de la livrer, cette merveille - et avec classe. Alors certes Pi n'est pas parfait, loin d'être exempt de défaut, mais on retrouve quelque chose qui nous rappelle pourquoi on aime tant le cinéma : le fait que tout ceci soit à la fois faux et irréel, et pourtant si proche de nous, si intelligent et si profond dans son étude de la nature humaine.


Une oeuvre rare en somme. Qui, malgré sa première demi heure pénible, restera surement dans le conscient tant des petits que des grands -- et pour le coup l'expression prend tout son sens. Livrant à la fois une épopée magistrale et fascinante, mais aussi une aventure humaine dont la conclusion finale est absolument magnifique (et dont on ne révélera rien, tant son approche est finalement mieux amenée que dans le bouquin - et qu'elle surprendra plus d'un non-lecteur). L'Odyssée de Pi est à voir. Au plus vite. Si vous ne l'avez pas encore fait, courez vous acheter un billet et regardez ce splendide film signé Ang Lee. Encore.

0 commentaires:

Publier un commentaire