Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

samedi 25 mai 2013

Pronos rapides pour Cannes 2013


Il est tout juste minuit et la cérémonie de clôture de ce Festival de Cannes 2013 est dans quelques heures. L'occasion pour me livrer à un petit pronostic rapide. L'an dernier, j'avais eut le piètre score de zéro bonne réponse, en espérant faire mieux cette fois ci. A noter que si La Vie d'Adèle obtient la Palme d'Or (et devient ainsi hors course pour l’Interprétation), je place Bérénice Béjo ou Marion Cotillard en bonne place pour l'interprétation, et le Kore-eda passerait en Grand Prix (mais je le vois plus gagner la Palme - les relations père/fils Spielberg il kiffe et son cinéma en suinte à chaque fois). Je croise les doigts.



PALME D'OR
TEL PERE, TEL FILS, de Hirokazu Kore-eda

GRAND PRIX
LA VIE D’ADÈLE, de Abdellatif Kechiche

PRIX DU JURY
INSIDE LLEWIN DAVIS, de Joel & Ethan Coen

PRIX D’INTERPRÉTATION MASCULINE
Michael Douglas dans BEHIND THE CANDELABRA

PRIX D’INTERPRÉTATION FÉMININE
Léa Seydoux & Adèle Exarchopoulos dans LA VIE D’ADÈLE

PRIX DE LA MISE EN SCÈNE
THE IMMIGRANT, de James Gray

PRIX DU SCÉNARIO
LE PASSÉ, de Asghar Farhadi

5 commentaires:

  1. Dans mon optimisme, j'aurai bien placé Only God Forgives pour le Grand Prix ou le Prix de la Mise en scène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très peu de chances. Le film s'est fait défoncer par la critique, de même que Michael Kohlhaas qui l'aurait lui aussi mérité. En plus Refn l'a déjà eut une fois, et je vois bien les jurés faire les gentils avec Gray qui n'a jamais gagné un seul prix malgré que ça soit sa troisième ou quatrième participation.
      Quand des films divisent, souvent ils repartent bredouille. OGF a beaucoup divisé, il n'aura rien ;-)

      Supprimer
    2. Oui je me doute qu'il n'aura rien, en plus je n'imagine vraiment pas le jury remettre un prix à OGF, mais j'aime bien me laisser un petit espoir quand même. Mais je suis blasé, car selon moi un film comme ça mérite d'être récompensé.

      Supprimer
  2. Heureusement que je parie pas. Zéro sur sept. Ridicule !
    Sinon, TRÈS TRÈS beau palmarès malgré les présences surprenantes de Bruce Dern et Heli qui s'étaient fait défoncer par la critique. Et déçu que le Kore-eda n'ait pas mieux que le Prix du Jury.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire qu'au moins la cérémonie était intéressante, et qu'on pouvait s'attendre à tout! Mais je reste scandalisé par Kechiche, qui ne remercie même pas l'équipe technique, et qui ne cite même pas l'oeuvre original et son auteur dans son discours. Pour moi c'est une honte, et ça m'a presque dégoûté d'aller le voir. Peut-être que le film mérite la récompense, mais en tout cas pas le réalisateur...

      Supprimer