Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

dimanche 29 septembre 2013

Lettre à Momo


Réalisé par Hiroyuki Okiura (2013)
Avec Karen Miyama, Yûka, Daizaburo Arakawa, Toshiyuki Nishida

Plus d'un an et demi après sa sortie au pays du soleil levant, Lettre à Momo arrive enfin sur nos écrans français. Si le projet pouvait paraître en apparence assez classique, c'est surtout le nom de son réalisateur, Hiroyuki Okiura, auteur du chef d'oeuvre Jin-Roh, la brigade des loups en 1999, et qui n'avait rien réalisé depuis, qui nous a tous un peu mis la puce à l'oreille. Lettre à Momo est un projet sur lequel il travail depuis sept ans - une durée assez considérable, un travail probablement éprouvant.


Commençons par l'animation, qui hérite de ses influences : un côté très Ghibliesque, qui peut aussi rappeler le travail qu'avait fourni Mamoru Hosoda sur Les Enfants Loups l'an dernier (au niveau des décors et du scénario, on peut aussi faire des rapprochements évidents). Je trouve ça très beau, très poétique - certains disent que c'est fade mais c'est personnellement la japanime que je préfère, qui me ramène en enfance : des paysages naturels, des histoires simples teintés de fantastique, un fond plus tragique mais entouré de bonne humeur et d'une véritable passion de la part de ses auteurs. L'intrigue de Lettre à Momo est finalement bien simple, et il suffit de sortir justement des Enfants Loups pour se rendre compte d'un véritable écart qualitatif. On pense à Chihiro aussi, énormément. L'héroïne, le rapport à la mythologie japonaise y joue beaucoup.
Alors oui, on pouvait en attendre plus du nouveau film de Okiura, mais le film prend des aspects de "vent d'air frais". Un moment de fraîcheur, de simplicité, reposant et souvent magique, qui ramène en enfance sans trop barber - ce qui est souvent le cas avec la japanime - l'un des autres problèmes du film étant parfois d'être un petit peu trop enfantin : personnages qui rigolent à gueule ouverte pour pas grand chose, répliques un peu gnian-gnian, fins qui s'empilent... Mais on est près à oublier tous ces petits détails, tant le film parvient quand même à se montrer adulte lorsqu'il parle de sujets plus grave.


Ne vous y détrompez pas pour autant : les enfants doivent aller voir Lettre à Momo. C'est le genre de petit film simple qui marque véritablement, qui fait réfléchir "petits & grands" (l'expression n'a jamais été aussi adaptée) tout en proposant un spectacle divertissant. Pas parfait, loin de là, mais on retrouve dans Lettre à Momo tout ce qui a pu faire la gloire de Ghibli, sauf que ce n'en est pas un. Loin d'être aussi marquant que ces autres productions, on passe un moment agréable. Par contre, je condamne le père ronfleur qui a rythmé la salle pendant dix minutes. Probablement un homme qui ne sait pas que le meilleur cinéma d'animation au monde se fait au Japon.

2 commentaires:

  1. Je voulais le voir, mais bien évidemment, aucun ciné de ma ville ne le passe :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah dommage :( J'ai eut de la chance : chez moi il passait certes à 22h toute la semaine... sauf le week-end, séances à 14h !
      Mais bon, je rappelle que le film est sorti en DVD au Japon il y a un an... si tu vois ce que je veux dire ^^

      Supprimer