Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

jeudi 31 juillet 2014

Mister Babadook


RÉALISÉ PAR JENNIFER KENT
AVEC ESSIE DAVIS, NOAH WISEMAN, DANIEL HENSHALL
-------------

Qualifier Mister Babadook uniquement de film d'horreur serait presque de l'irrespect. Pas que le genre soit dégradant, plutôt que son utilisation s'est grandement banalisée de nos jours, suivant des schémas de pensée, d'idées et de codes pré-tracés sans aucune originalité - et pour éviter tout malentendu, disons tout simplement que Mister Babadook c'est bien plus qu'un film d'horreur. Si le retour d'une vague de métrages maîtrisés à l'ambiance rétro, deux ou trois fois par an (comme The Conjuring ou La Dame en Noir) apporte à chaque fois un vent de fraîcheur poussiéreux que l'on accueille avec plaisir, c'est avec beaucoup de mal que l'on cherche des véritables produits originaux dans une industrie qui semble de plus en plus s'être réduite à faire le plus basique pour le moins cher. Véritable raz-de-marée à Gérardmer et à Sundance, tout droit venu d'Australie, Mister Babadook arrive enfin dans nos salles françaises.


On a affaire à un vrai film de personnages - recherche psychologique favorisée, message évident sur le deuil et la hantise du passé, Mister Babadook est à la fois un film intelligent dans son fond scénaristique, car il prend son temps pour construire ses protagonistes au lieu de foncer tête baissée dans le vif du sujet (et une fois arrivé, y avance par paliers), mais aussi un film intelligent dans sa forme, dans sa manière de distiller son ambiance, sa tension - monument de suggestion, en en montrant juste assez pour réussir à surprendre jusqu'au bout - beaucoup de metteurs en scène feraient bien de s'inspirer de Jennifer Kent sur ce coup là.
Tout ceci porté en plus par un duo principal incroyable : Essie Davis tient probablement l'un des meilleurs rôle de sa carrière, saisissante et bouleversante en mère rongée par son passé, et le jeune Noah Wiseman est tout aussi incroyable en gosses à problèmes. Pourtant c'était pas gagné, et je n'aurais jamais pensé vanter le talent d'un acteur dans le rôle d'un gamin capricieux et perturbé, typiquement le type de personnage casse-gueule mais qui est ici écrit et surtout interprété de telle manière qu'il arrive à enclencher une forte empathie.


Mister Babadook est un film qui restera - pas un chef d'oeuvre, encore moins une révolution (on voit mal des productions américaines imiter la construction d'un tel film), mais indéniablement une réussite, qui de par son ambition d'être en marge de ce qui se fait depuis plusieurs années dans le genre en tirant presque un trait sur l'épouvante pure, que le film arrive pourtant à gérer d'excellente manière en installant un véritable climat de terreur à plusieurs reprises (c'est du niveau de Les Autres de Amenabar, la barre était pourtant très haute), mais aussi de par sa grande intelligence, porteur d'un réel propos, marqué d'un symbolisme fort et parfois peut-être un peu trop lourd, mais qui reste dans tous les cas profondément humain. Certains y seront sans doute plus sensibles que d'autres, ceux en attente de sensations fortes n'y trouveront pas leur compte - mais Mister Babadook ne laissera aucun spectateur indifférent.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire