Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

vendredi 7 septembre 2012

#Cultissime# - Retour sur... La Plage


Dans Cultissime, on fait un retour sur mes films cultes. Qu'est-ce qu'un film culte ? Un film pas forcément très connu mais qui a une petite communauté de fans très ancrée. Ce coup ci, c'est La Plage de Danny Boyle, sorti en 2000 avec Leonardo DiCaprio.

Détruit par la critique à sa sortie en salle car c'était le premier DiCaprio post-Titanic et post-Romeo+Juliette et que tout le monde s'attendait à un film romantique très basique, il faut dire que La Plage en a déstabilisé plus d'un : étrange, très virulent dans sa critique sur notre société, tant de consommation que dans sa politique et ses différences sociales, le film a été très mal accueilli. Redécouvert au succès du 28 Jours Plus Tard de Boyle, La Plage s'est très vite trouvée une communauté de fans, fada du film pourtant cassé par la plupart. Faut dire que c'est pas forcément le genre de film qui met tout le monde d'accord, surtout que le style de Boyle a toujours été très clipesque et ses tics obsessionnels de metteur en scène, ou encore ses partis pris de réalisation (notamment la scène à inspiration vidéo-ludique) ne sont pas pour plaire à la majorité.


Interprété par un DiCaprio étincelant, secondé par un excellent casting (Virginie Ledoyen, Guillaume Canet, Tilda Swinton), La Plage a un scénario bien plus profond qu'il n'y paraîtrait, réflexion sur une certaine recherche du bonheur dans un monde en déroute, reprenant un peu le principe de la fuite des médias et de la société (contraste entre la ville et la plage), mais dont on ne peut échapper. C'est toujours très futé, et c'est plutôt subtil dans la construction si bien que ce n'est peut-être pas totalement capté au premier visionnage (bon allez, donnons un exemple, regardez les mauvaises critiques des spectateurs sur n'importe quel site spécialisé - une sur deux dit ne "rien avoir compris au film" - aberrant).
Pourtant La Plage mériterait d'être réévalué, bien qu'on sait pertinemment qu'il sera snobé jusqu'à la fin de l'éternité tant la déception des fans de Titanic à la vision d'un film anti-capitaliste avec de la drogue, de la violence et du sexe a été un coup dur pour son approche du grand public. Tiens l'autre jour j'étais dans un grand magasin spécialisé dans le multimédia dont le nom comporte quatre lettres et je passe devant le collector DiCaprio contenant Titanic, Blood Diamond, La Plage et un autre film dont j'ai oublié la nature, y avait deux femmes relativement âgées pour avoir vu le Cameron en salles qui jappaient devant : "Dommage qu'il y ait La Plage." Réplique commune et pourtant selon moi si impensable quand on remarque avec le recul que La Plage est peut-être le meilleur DiCaprio hors-Scorsese.


A partir de là, je pense que pour apporter un point de vue d'avantage subjectif (n'importe qui aurait deviné qu'il l'était depuis le début - y a 50% des gens qui n'aiment pas La Plage je ne peux rien n'y faire), ce Boyle ci est l'un de mes films cultes - rejoignant le club très fermé de ces films que je peux revoir avec toujours autant de plaisir, et avec toujours la satisfaction de savoir que je fais partie de ces rares personnes à considéré La Plage comme un chef d'oeuvre - de par sa vision acerbe de la société, son rythme électrique sur la mise en scène clipesque tellement fun de Danny Boyle, mais aussi son casting cinq étoiles. Un film qui fait rêver, aussi, car cette Plage est au fond une métaphore du Paradis qu'on tente en vain d'atteindre, mais qu'on attrape jamais.

# Affiche par Ron Guyatt

2 commentaires:

  1. Je veux le voir depuis un moment (car ouais je l'ai toujours pas vu), faut vraiment que je trouve le temps. Super critique en tout cas, ça m'a bien donné envie :)

    RépondreSupprimer
  2. "bien qu'on sait pertinemment qu'il sera snobé jusqu'à la fin de l'éternité tant la déception des fans de Titanic à la vision d'un film anti-capitaliste avec de la drogue, de la violence et du sexe a été un coup dur pour son approche du grand public."
    Et oui, ça à bien changer, maintenant, DiCaprio ne peut plus se cacher, surtout après le Magistrale Wolf of WallStreet ( pas le plus Enorme, mais la première fois que je l'ais vu, j'était sous l'emprise de pas mal de substances, qui m'ont fait percevoir ce film comme un grand nom de la cinématographie [ en même temps, brochettes d'acteurs splendide, et un Scorcesse toujours au mieu de sa forme ! ] )

    RépondreSupprimer