Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

samedi 4 octobre 2014

Trap Street


RÉALISÉ PAR VIVIAN QU
AVEC YULAI LU, WENCHAO HE, YONG HOU
-------------

Étrange objet cinématographique que ce Trap Street. Après le grandiose A Touch of Sin de Jia Zhangke et le surprenant Black Coal de Yi’nan Diao, c’est le troisième film noir chinois engagé qui nous arrive en à peine un an. Difficile de parler de nouvelle vague, la période est trop courte pour se faire une idée d’ensemble, mais les trois productions touchent les mêmes thèmes récurrents et ont des intervenants communs (la réalisatrice de Trap Street, Vivian Qu, était productrice sur Black Coal).


Vivian Qu a beaucoup d’influences. Trap Street regorge de références assez évidentes qui auraient pu empiéter le propos du film, le rendre prisonnier de ses Muses, mais qui, finalement, parviennent à lui dessiner un certain charme – et aussi paradoxalement une identité. Réflexion fine et discrète autour de l’espionnage et l’observation constante en Chine contemporaine, le message de Trap Street est pourtant encore plus générale que ça – le voyeurisme n’a pas de frontières, la sensation d’être épié aucune nationalité : les nouvelles technologies ont une place prépondérante dans le film de Vivian Qu. Mais alors que le lien est dès le départ formé, elles ne sont jamais clairement citées.
De par son atmosphère assez unique, à la fois désenchantée et onirique, son parti-pris assez réaliste et ses choix de narration étouffés, Trap Street est un film intriguant – parfois inerte, souvent hermétique, mais suffisamment singulier pour étonner, déranger, interroger son spectateur. Est-ce que l’on apprécie l’expérience sur le moment ? Pas totalement, car Trap Street est un objet d’étude, une réflexion forte, un monologue sur lequel il est nécessaire de s’interroger, non pas avant, non pas pendant, mais après le visionnage.
On retiendra surtout cette fabuleuse scène finale – sans doute l’une des meilleures de l’année – symbole d’une paranoïa moderne sans cesse plus présente, sans cesse plus imprimée dans nos mœurs. Elle effraie, elle dérange, mais elle surprend encore plus lorsqu’on se prend à s’identifier au personnage principal. Car en dressant le portrait de la Chine, Vivian Qu fait écho au paradigme mondial actuel. Pas pour les mêmes raisons – ni dans le même contexte, mais cette histoire d’écoutes, de surveillance, de disparition lente mais certaine de notre intimité possède une résonnance et une justesse universelle.



Vivian Qu livre ici un film passionnant – Trap Street est déstabilisant, particulièrement quand sa facette politique fonctionne en miroir d’une époque. Pas vraiment du génie, mais une mise en scène maligne et de vraies idées de mise en scène pour une cinéaste pleine de promesses. Car si Trap Street puise son art dans ses classiques du passé, son message est plus que jamais dans l’esprit du temps. Dans le film comme dans la réalité, une trap street (rue piège), c’est une rue qui n’existe pas – ou qui n’est pas censé exister. Un homme invisible qui vous observe dans l’ombre, quoi que vous fassiez. La plus grande psychose de l’intimité.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire