Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

samedi 28 janvier 2012

Fright Night - Mon voisin le vampire

Remake du film "culte" mais pas trop de Tom Holland sorti en 1985, Fright Night est un pari risqué : l'histoire d'un adolescent découvrant que son voisin est un vampire. Sur cette base, Fright Night semble banal. Là où le film prend de l'ampleur, c'est dans le bis assumé : on est pas sérieux, on veut du fun, du suspense, et sur ce coup, Craig Gillespie conclut parfaitement son coup : si le film ne brille pas par son intrigue, les scènes sont parfaitement maîtrisées et certaines (les deux d'infiltration dans les maison, d'Adam puis de Jerry) sont tout bonnement excellentes, développant un suspense haletant. En plus de cela, un Colin Farrell au diapason dans un rôle qui confirme son talent si sous-estimé, et un Anton Yelchin qui réussit à tenir le film. Si la scène finale est décevante, on notera cependant une bande originale très fun et très rétro qui donne au film une atmosphère encore plus décalée et bis assumé.
Fright Night ne renouvelle pas le genre du film de vampire, mais montre surtout qu'on peut faire un film de vampires sans vampires gentils, romantiques et tendres. Car Fright Night est fichtrement efficace, ne perdant pas le spectateur, plutôt bien réalisé et doté d'une excellente BO. Le tout avec de bons acteurs, à voir surtout pour les amateurs de l'horreur décalée.

0 commentaires:

Publier un commentaire