Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

lundi 7 mai 2012

American Pie 4

Réalisé par Jon Hurwitz, Hayden Schlossberg
Avec Jason Biggs, Seann William Scott, Alyson Hannigan
Comédie américaine (2012)

Résumé :
Comme le temps passe…Souvenez-vous de cette année 1999 où quatre lycéens d’une petite ville du Michigan décidèrent d’en finir avec… leur virginité. Quête héroïque, burlesque, inoubliable… Une décennie plus tard, Jim (Jason Biggs) et Michelle (Alyson Hannigan) sont mariés, Kevin (Thomas Ian Nicholson) et Vicky (Tara Reid) sont séparés, Oz (Chris Klein) et Heather (Mena Suvari) se sont éloignés à contrecœur, tandis que Finch (Eddie Kaye Thomas) soupire encore après… l’extravagante mère de Stifler (Jennifer Coolidge). Quant à Stifler (Seann William Scott), rien ne le changera jamais. Amis d’hier, amis de toujours, ces jeunes hommes attendaient depuis longtemps de pouvoir se réunir le temps d’un week-end pour se remémorer leurs exploits d’antan et y puiser de nouvelles inspirations. Que la fête commence, l’heure du checkup hormonal a sonné…

American Pie est un peu le film culte d'une génération. Ayant une telle influence artistique que je dirais presque que c'est une référence mais je me ferais taper dessus par pas mal de monde. Les deux suites tournées à la suite, toujours aussi bonnes, étaient un pur plaisir coupable. Et bien sur on a eut tous les spin-off tristement célèbres qui - à part le premier de ces spin-off, No Limit sur territoire français et Band Camp outre-atlantique, qui avait le mérite d'avoir du respect pour l'oeuvre originale - sont toutes aussi nases les unes que les autres. Pour ainsi dire, des merdes tellement atomiques que les traiter de navet serait relevé un peu leur niveau. Mais passons. L'annonce de cette suite aux trois premiers épisodes avec les acteurs originaux était évidemment pour en ravir plus d'un, qu'en est-il finalement ?


Il est clair d'entrée qu'American Pie 4 est une déception totale. Con, faussement méchant, on sent tout de suite le coup de vieux et ça sur de nombreux points : déjà, à part Eugène Levy et Seann William Scott, toujours aussi bons, les acteurs sont tous affreusement mauvais contrairement aux trois premiers où, même si on avait pas affaire à un casting hors du commun, ça restait acceptable pour un teen movie. Mais là, c'est vraiment merdique. Tant les hommes que les femmes un, y en a pas un pour rattraper l'autre. Sans parler de l'humour - car si on rit deux trois fois, le reste du temps, on regarde des blagues scato-sexuelles plutôt mal placées et rarement drôles. Pour ainsi dire, les seuls moments un minimum amusants étaient dans la bande annonce. Le reste, c'est des répliques qui passent à côté, des situations totalement chiadées, et sans oublier l'émotion ratée qu'on retrouve tout le long du film. Car oui, American Pie 4 joue le coup du sentimental avec des histoires d'amourettes tout aussi mal foutues les unes que les autres, le tout avec le happy end qu'on avait bien sur dans les trois premiers volets mais qui ici casse encore plus le métrage. C'est pas drôle, on se fait chier complètement par moments, et on sent que l'humour lui aussi a vieilli.
American Pie 4 est aussi très gentil : jamais on a de truc vraiment méchants dans l'humour, jamais d'humour noir ou tellement crade avec la petite touche de finesse (c'est un grand mot) des premiers volets. Là c'est très simple : pipi, caca, zizi, et sans aucune provoc' en plus.


American Pie 4 n'a plus aucun mordant : accumulation de quelques gags pas drôles et de trop d'émotion niaise. Le tout est mal interprété et n'a au final, aucun intérêt. Tout ce qu'on espère, c'est qu'il ne feront pas l'erreur d'en faire un cinquième, car si ce quatrième volet n'est pas pire que les affreux spin-offs (à part Band Camp pour lequel j'ai une petite estime), il n'en est pas moins un navet type : con, idiot, foireux. Bref, à voir pour les fans mais c'est pas drôle.

5 commentaires:

  1. toi on voit bien que tu ni connais rien ! putain quoi merde ! réveille toi un peut rigole un peut sa fait du bien tellement avec tout ce qui l se passe de nos jours !!! en plus retrouver ses acteurs de notre jeunesse que demander de plus ! encore heureux qu’il existe se genre de film! aller franchement toi quesque tu aurais fais comme film ? mdr un remix entre les shits et Sarkozy ! bouffon cache toi tu fais peur ! et vive american pie ! mdrrr .... face de bite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'avais été de la même trempe que toi, j'aurais surement répliqué par les mêmes noms d'oiseaux dont tu m'affuble et aurais vite fait bien fait supprimé ton commentaire.
      Mais je me dis qu'un illettré qui donnerait de l'urticaire à un Bescherelle, se présentant en tant qu'"Anonyme" (démontrant à la fois l'étendue de son courage ou son incapacité à se créer un compte Google) et m'insultant entre autre de noms dont on ne peut qu'admirer la finesse d'écriture et la justesse du propos - je disais donc que je me suis dit qu'un tel individu se suffit à lui même dans le genre de l'autodérision puisqu'après ton message qui respecte et accepte à la fois l'avis contraire (tu utilises d'ailleurs des arguments dont je n'aurais jamais imaginé l'existence "remix entre les shits et Sarkozy" et tu sembles utiliser le mdr comme une ponctuation - mais peut-être que ton engeance t'as enseigné cela, qui sait), on se dit tout simplement qu'un mec comme toi doit être véritablement marrant à regarder, et pour reprendre tes propres mots (adaptons nous au patient) : "bouffon cache toi tu fais peur !". La métaphore sur mes traits faciaux étant des plus grossière, on la passera sous silence et je te dirais simplement de te référer à ton message.

      Supprimer
  2. ce film était genial! sa change de tout ces film trop serieux ! enfin on rigole! et ça fais plaisir! alors juste pour dire que je suis absolument pas d accord avec toi! car durant ce film j ai rigoler du debut a la fin ! alors surtout allez le voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours rien compris au sort de succès critique du film, alors que c'est surement l'un des pires films que j'ai vu au ciné en 2012 alors que j'en attendais beaucoup. Faudra qu'on m'explique où est-ce que c'est drôle xD

      Supprimer