Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

vendredi 9 septembre 2011

Inside Man

Ce devait être le hold-up parfait, le chef-d'oeuvre d'un génie du crime. Le décor : une grande banque de Manhattan. Les protagonistes : un commando masqué, cagoulé, lunetté et des dizaines d'otages affolés, contraints de revêtir la même combinaison passe-partout que les braqueurs. L'enjeu : la salle des coffres et ses trésors ? Ou un vieux secret dont seuls deux personnes connaissent l'importance.Aujourd'hui, confiné dans une cellule, le cerveau de la bande s'explique. Mais attention, chaque mot compte, et aucun indice ne vous sera livré au hasard. Prêts ? Ce matin-là, donc, quatre peintres en batiment franchissaient le seuil de la Manhattan Trust Bank...

Date de Sortie : 12 avril 2006
Réalisé par Spike Lee
Avec Denzel Washington, Clive Owen, Jodie Foster
Film américain
Durée : 2h10

~¤~~~~¤~

Spike Lee est talentueux, c'est indéniable, mais malgré la qualité importante de la mise en scène, de l'atmosphère de ses films, des acteurs ou de la musique, j'ai jamais réellement accroché, restant un peu à part du film, même si Malcolm X est excellent, Do the right thing bourré de répliques cultes, et je n'ai pas encore vu La 25e heure. Je me lance à l'assaut de son film considéré comme le moins personnel et le plus commercial, Inside Man, film de braquage de génie à la Ocean's Eleven sans le second degré. J'avais pas réellement la motivation malgré que le sujet m'intéresse... mais je restai sur mes gardes car le genre du braquage a été exploité jusqu'à plus que la moelle durant ce siècle de cinéma, de tous les côtés, toutes les formes, intelligent, fascinant, chiant ou raté, parfois pas si impressionnant que ça.

Mais j'ai été finalement convaincu par ce putain de casting : Denzel Washington, meilleur acteur afro-américain de sa génération, Clive Owen, l'un de mes acteurs favori qui apporte un sacré charisme à chacun de ses rôles, Jodie Foster, toujours excellente, mais aussi Willem Dafoe et Christopher Plummer. Tout ça fait rêver, et je mets enfin le DVD dans le lecteur.



Clive Owen est génial, et c'est surement le meilleur acteur du film même si le reste du casting est génial. Il apporte une gueule non mince au film, une dimension à son personnage, un charisme menaçant, presque terrifiant, avec ses traits durs et ses expressions ne transmettant que peu d'émotions à part la crainte que peut créer un tel personnage. Denzel Washington s'en sort très bien lui aussi, en flic poursuivi pour des injustices. Un casting de grande envergure campé superbement par chacun des acteurs.

On remarque d'ailleurs dès la première scène que tout le film est calculé, chaque détail, chaque plan, chaque envolé musical, et on prêt ainsi attention à chacun des détails que Spike Lee nous livre tout au long du récit. Le tout restant franchement déstabilisant, et la présence de plusieurs visionnages pour comprendre le Pourquoi ? et surtout le Comment ? s'avère obligatoire, avec un tas d'indices parsemés tout le long du film, de façon plus ou moins intelligente et impressionnante. La mise en scène est superbe, oscillant entre le thriller habituel et la véritable quête de rédemption. Le final étant, quoiqu'un peu long, superbement pensé, et la cohabitation images-musique coexiste magnifiquement, dégageant une atmosphère très spéciale, presque unique sur Inside Man.

Sur la base d'un scénario impressionnant d'ingéniosité et de sens cachés, Spike Lee réalise son meilleur film à ce jour. Par forcément le plus bluffant au niveau de la mise en scène, mais le plus ingénieux et intelligent, délivrant un spectacle ergonomique d'un braquage parfait, qui à sa manière, n'est pas forcément impressionnant, mais terriblement parfait, jusque dans les moindres détails les plus glauques et moqueurs (les armes...).


Inside Man est une claque. L'un des meilleurs films de braquage jamais réalisé mais aussi l'un des meilleurs films de la décennie passée. Loin d'être un chef d'œuvre intemporel, le film a tous les atouts pour devenir culte et mériterait d'être bien plus célèbre.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire