Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

mercredi 14 septembre 2011

Scary Movie

Quatre ans après l'échec cuisant de Spoof Movie, et presque en même temps que Scary Scream Movie, sortait Scary Movie en 2000, lançant la mode des "movie" dont l'utilité et la qualité reste des mystères pour nous pauvres terriens. Autant dire tout de suite que c'est de la merde. Le gros problème de Scary Movie, c'est que c'est une parodie qui... parodie une parodie. Attention! Pas n'importe quelle parodie puisqu'il s'agit de Scream, se moquant ironiquement de lui même avec plein de second degré, ce qui l'a fait devenir l'une des plus belles réussites du cinéma de genre jamais réalisée. Enfin bref, c'est exactement (mot pour mot!) la même histoire que Scream sauf qu'ils y ajoutent des blagues lourdes, des gags sexuels qui font pitié et des personnages à la con : Un soir, Drew Becker recoit un appel anonyme d'un maniaque. Traquée dans sa maison, puis dans son jardin, elle finit par se faire tuer. Sa mort plonge ses camarades de lycée en plein cauchemar, d'autant qu'ils doivent désormais faire face à un tueur en série, caché parmi eux. Flairant le scoop, la journaliste Gail Hailstorn débarque en ville, bien décidée à harceler Cindy Campbell et ses amis à propos de cette histoire.... Enfin bref, c'est un navet immonde dont le cinéma aurait put aussi bien se passer quand on sait toutes les parodies encore plus merdiques qu'a créé le film. La parodie qui devient elle même source de moqueries, douce ironie. Mais passons. Et vous aussi : Passez votre chemin.


Réalisé par Keenen Ivory Wayans. Avec  Anna Faris, Shawn Wayans, Marlon Wayans. USA 2000. 84 minutes.

0 commentaires:

Publier un commentaire