Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

dimanche 10 juin 2012

21 Jump Street

Réalisé par Phil Lord, Chris Miller
Avec Jonah Hill, Channing Tatum, Brie Larson
Comédie américaine (2012)

Résumé :
Les nouvelles aventures de la brigade de 21 Jump Street, un groupe de jeunes policiers pouvant aisément se faire passer pour des adolescents et ainsi infiltrer les réseaux des trafiquants de drogue qui sévissent dans les milieux universitaires californiens.
21 Jump Street c'est avant tout une série culte de deux décennies qui avait révélé Johnny Depp. Alors quand Columbia et la MGM décident d'en faire une adaptation en film avec Jonah Hill et Channing Tatum, beaucoup de fans crient au scandale. D'autant plus que les premières bandes annonces laissaient entrevoir un film n'ayant que le nom et le concept en commun avec la série d'origine, ajouté à cela les caméos des acteurs originaux dont Johnny Depp, Holly Robinson Peete et Peter DeLuise. Commençons directement par ça : oui, c'est le cas. Si les fans de la série viennent voir le film en s'attendant à une adaptation fidèle, ils n'ont même pas besoin de se déplacer puisque ce n'est ni l'objectif ni le cas de 21 Jump Street le film.


Car il est clair que 21 Jump Street se rapproche d'avantage d'un Apatow movie que d'une adaptation fidèle à la série de 1987. L'objectif étant ici de faire rire avec un côté très lourd et con malgré quelques références et tendance à flirter avec l'absurdité qu'on ne dénie pas tant que ça. Effectivement, car 21 Jump Street se classe parmi les réussites du genre : drôle, con et burlesque, avec des situations totalement improbables et une volonté d'aller plus loin que tout avec notamment les performances plutôt bonnes du duo improbable d'acteurs principaux : Tatum, qui ne fait que remonter dans notre estime après l'excellentissime Aigle de la neuvième légion mais aussi Jonah Hill, qui s'était déjà montré très bon dans Le Stratège l'an dernier.
Alors il est clair que l'humour ne fera pas rire ceux qui n'aiment pas les comédies US en général, mais les rares curieux, les ados et les amateurs d'Apatow s'y retrouveront car il est clair que 21 Jump Street n'est pas ennuyant d'autant que le concept originale est excellent. Et au final on se prend au jeu, et il est assez étonnant que 21 Jump Street finisse par surprendre, avec un certain charme qui se situe entre hommage littéral à 21 Jump Street par les deux réalisateurs, auteurs de How I Meet Your Mother, et parodie du genre, avec notamment la scène d'introduction, flashback rétro de l'année 2005, surement le meilleur moment du film parce que c'est surement la première fois que des réalisateurs ont l'audace de faire des années 2000 une époque révolue.


Après il est clair que 21 Jump Street n'est pas la meilleure comédie US qu'on ait put voir, mais s'en sort très bien avec des situations véritablement drôles, un duo d'acteurs principaux excellent et un certain charme en second degré qui fait qu'on passe finalement un bon moment. Loin d'être la comédie de l'année, loin d'être l'adaptation rêvée par les fans, 21 Jump Street se place dans le haut du panier des productions US actuelles. Une véritable bonne surprise.

0 commentaires:

Publier un commentaire