Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

dimanche 15 juillet 2012

Iron Sky

Réalisé par Timo Vuorensola
Avec Julia Dietze, Götz Otto, Udo Kier
Comédie de science-fiction finlandaise (2012)

Résumé :
En 2018, des nazis qui s'étaient réfugiés sur la Lune à la fin de la seconde guerre mondiale reviennent sur terre pour former le quatrième Reich.
Vuorensola tenait pourtant là un sujet en or. Alors que les premières images de Iron Sky annonçait un projet de science-fiction ambitieux principalement destiné à un public pas très important puisque les premières photos annonçaient un film en noir et blanc à l'ambiance marquée, il faut dire que de nombreuses attentes, moi en premier lieu, étaient placés dans le projet totalement fou de faire venir des Nazis de l'espace qui veulent former le IVè Reich. Personnellement, j'attendais un film très second degré, sérieux sur la forme mais bourré de clins d'oeil et d'humour noir sur le fond. Il est rapidement évident que ce n'est pas du tout le cas.


D'où ma déception. En gros Iron Sky c'est le Scary Movie haut de gamme sur les productions de science-fiction Z : s'enchaînent des blagues bien grasses, de la mise en scène moche et pour le coup ratée, des acteurs mauvais (non, ils sont mauvais, ça aurait put être un atout si ils étaient marrant mais là on a envie de tous les baffer), un scénario complètement bâclé quand aux ambitions du long-métrage : je rie beaucoup devant les nanars des années 80/90 dont Iron Sky s'inspire évidemment, mais là, j'ai trouvé ça de mauvais goût. On rigole jamais franchement et on enchaîne des blagues pas du tout risquées sur notre monde actuel en évitant discrètement tous les sujets liés au nazisme. Résultat : l'image donnée par ce film c'est que les Nazis n'aiment pas les noirs. Point. Leur idéologie qu'on trouve ici un peu trop simplifiée pour que le film soit réellement cinglant. Finalement il n'est pas drôle, et au lieu d'être un film divertissant et intelligent on se trouve finalement devant une production conne et presque insultante tant le Nazisme est simplifié - enfin au lieu de partir dans des conjectures pas possibles, je vais juste dire que j'ai rigolé deux ou trois fois, notamment les scènes de l'ONU et l'intervention de la Corée du Nord qui, pour le coup, est une très bonne idée.


Vous l'aurez compris, le tout est raté, et j'ai évité le mot jusque là mais pour le coup je vais le lâché : Iron Sky est tout simplement un gros navet. Pas un nanar marrant, comme il ambitionnait de l'être, non, pas un film social intelligent cachant son propos derrière une intrigue loufoque, non, un gros navet dont la seule bonne idée se résume au synopsis qu'on trouve sur internet. Passé cela, vous avez vu le meilleur du film qui est pour moi une énorme déception.

2 commentaires:

  1. Tout comme toi, lorsque j'ai commencé à entendre parlé du projet, celui-ci ma titillé mais le soufflet est retombé très vite lors du visionnage du film.

    RépondreSupprimer
  2. Je voulais le voir ! Mais bon là pour le coup, je vais peut-être attendre encore un peu x)

    RépondreSupprimer