Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

mercredi 29 juin 2011

Hancock

Réalisé par Peter Berg
Avec Will Smith, Charlize Theron, Jason Bateman...

Les blockbusters américains mettant en scène des superhéros sont, tous ou presque, adaptés de comics Marvel ou DC (certaines exceptions sont à noter tels que The Green Hornet). Hancock fait partie des films qui échappent à la règle, car son scénario est totalement original et inédit. Le tout réalisé par le metteur en scène du Royaume, et avec devant la caméra, rien d'autre que la star afro-américaine moderne qu'est Will Smith (dont la filmographie ne compte rien d'autre que Je suis une Légende, Men In Black, Bad Boys ou encore Independence Day), accompagné de Charlize Theron (Monster, Braquage à l'italienne) et Jason Bateman (Juno, Paul). Si on regarde tout ça avec un peu de recul, tout cinéphile devrait se dire "Cela ça sent la merde" et tout autre excité à grognements "Ouah un film de Bogoss". Certes. C'est donc avait appréhension que je me suis lancé le défi de regarder enfin Hancock, comme si le film m'attendait depuis que je passionne pour le cinéma (ce qui est à exclure, car il est sorti en 2008). 
Et oui mes frère, le costume d'Hancock...
Me voilà donc devant mon écran. Le film commence. Et se termine quelque une heure trente après. Et il faut dire que je suis très surpris! moi qui m'attendais à un blockbuster US sans grande âme, je me suis en partie trompée : le film a effectivement tous les défauts et qualités d'un blockbuster, mais fait preuve en même temps d'une certaine intelligence; développant et analysant de façon pas très catholique le symbolisme et l'origine des superhéros; les comparant à des dieux, anges. Et, même si la théorie a été entendue maintes et maintes fois, ça fait toujours mouche. Ensuite, il y a bien sur l'histoire d'amour et tout ce qui y touche...et histoire de faire nouveau, le superhéros est un alcoolo macho de 3000 ans au physique d'Apollon. Le film reste cependant très très fun et plutôt futé, desservant de l'action juste et drôle, avec une musique juste superbe de John Powell.

Il faut donc retenir qu'Hancock ne surprendra pas ceux qui s'attendent à un blockbuster : c'est un blockbuster. Mais, certains éléments place ce film en haut du panier, car il fait preuve d'intelligence et d'un humour plutôt sympa et typiquement US. Un film très fun qui donne espoir aux superhéros made in Hollywood.

1 commentaires: