Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

mardi 28 février 2012

Arrietty - Le Petit monde des chapardeurs


Réalisé par Hiromasa Yonebayashi
Avec Mirai Shida, Ryunosuke Kamiki, Kirin Kiki
Film d'animation japonais (2010)



Résumé:
Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au cœur d’un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs.
Arrietty connaît les règles : on n’emprunte que ce dont on a besoin, en tellement petite quantité que les habitants de la maison ne s’en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d’être vus par les humains sous peine d’être obligés de déménager et de perdre cet univers miniature fascinant fait d’objets détournés.
Arrietty sait tout cela. Pourtant, lorsqu’un jeune garçon, Sho, arrive à la maison pour se reposer avant une grave opération, elle sent que tout sera différent. Entre la jeune fille et celui qu’elle voit comme un géant, commence une aventure et une amitié que personne ne pourra oublier…
Arrietty - Le Petit monde des chapardeurs a été globalement cassé par les amateurs du studios : qualifié de "mineur" et de "sans histoire", je pousse mon coup de gueule car je ne suis pas d'accord! Mais vous savez comme moi que les goûts et les couleurs... Pour beaucoup de francophones (et pas que), les studios Ghibli (Chihiro, Princesse Mononoké pour ne citer qu'eux) c'est seulement Hayao Miyazaki et à la rigueur Takahata pour les puristes. Ce qu'on oublie c'est que le premier veut arrêter de faire des films et le second a 76 ans (bon, Miyazaki en a 71 mais passons). Voulant trouver une relève, on a eut droit à deux films du "fils à papa", Goro Miyazaki : l'excellent (en tout cas selon moi, puisque la plupart le considère comme la pire production Ghibli) Terremer et La Colline aux coquelicots que je vais voir jeudi. Sorti il y a un an tout juste en France, le premier film de Yonebayashi s'inspire des romans occidentaux Les Chapardeurs déjà adapté par nos amis les rosbeef avec Jim Broadbent à la fin des années 90 sous la forme d'un téléfilm.


Mais qu'est-ce que les réfractaires ont put trouver de mal à une telle merveille ? Alors certes, ça n'a entre rien et rien avoir avec ce que la production a déjà donné précédemment, mais merde quoi ! On ne peut imiter Miyazaki donc on ne limite pas, alors ne vous plaignez pas qu'on fasse quelque chose de différent pour une fois. Je dois dire qu'Arrietty m'a vraiment surpris. Avec tout le mal (relatif) que j'avais entendu dessus je m'attendais à rien de plus qu'un à la morale écolo-embêtante sans grande envergure. Mais non.
On sent tout de suite l'amour de Miyazaki et compagnie (ce n'est pas lui le réalisateur pour une fois) pour notre civilisation occidentale et principalement pour le coup pour les contes celtiques. Et ouah! Une véritable maîtrise tant au niveau de l'émotion que de l'émerveillement, mais aussi une maîtrise graphique car c'est surement ce que Ghibli a fait de mieux au niveau du visuel à ce jour.
J'ai été véritablement transporté par une histoire à forte à priori fort simple mais au final pleine d’enchantements. Pas de créature hors du commun, pas de dragons, mais juste des petits hommes, l'action du film se déroulant intégralement dans un jardin (ce n'est pas sans rappeler Mon Voisin Totoro). Car oui, j'ai adoré Arrietty. Et sans avoir honte, je le qualifie déjà comme l'une des plus grande réussite du studio, car si ce n'est ni la plus épique, ni la plus originale de leurs productions, je serais tenté de dire que c'est surement la plus belle et la plus aboutie.


Entre de véritables trouvailles graphiques, Arrietty développe une histoire simple mais si envoûtante et magique qu'on en oublie les (rares) défauts du film. Alors, je pense que vous l'aurez deviné même si je tourne autour du pot depuis quelques lignes mais OUI, Arrietty est ma production Ghibli favorite avec Chihiro. J'ai été littéralement transporté comme je l'ai rarement été par l'un de leurs films, et c'est dire si je l'ai été souvent. Sans oublier la bande-originale très réussie que la bretonne Cécile Corbel a composé pour le film, qui ajoute un véritable atout à un ce que j'ose appeler un véritable chef d'oeuvre de l'animation. Merci à Ghibli de me faire rêver et voyager de plus en plus à chacun de leurs films.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire