Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

dimanche 26 février 2012

Hold-Up (Flypaper)

Réalisé par Rob Minkoff
Avec Patrick Dempsey, Ashley Judd, Tim Blake Nelson

Hold-Up (Flypaper)
Comédie Américaine (2012)

Plusieurs braquages opérés par des gangs différents ont lieu simultanément dans la même banque. Un des otages tente de comprendre les raisons de cette troublante coïncidence. Mais en tombant sous le charme d’une guichetière aguicheuse, la tâche ne lui est pas facilitée…





Il aura fallut attendre (comme à l'habitude pour l'Hexagone) environ 8 mois pour que Flypaper sorte chez nous. Bien que la sortie soit un peu retardée dans tous les pays du monde (il ne sortira que le 30 mars outre-Rhin), on peut se devoir de remarquer à nouveau le peu d'intelligence des distributeurs internationaux qui favorisent indirectement le piratage de leur film. Mais à part ça, j'ai mit la main sur Hold-Up "from the writers of The Hangover" dont je n'ai pas entendu que du bien.
Alors bon, comme la plupart des comédies bis américaines, c'est très con, très lourd, un peu long et déjà vu... ou pas en faites. A vrai dire, j'ai apprécié (sans plus) le parti pris de Hold-Up pour la bonne et simple raison qu'il m'a rappelé le Cluedo de Jonathan Lynn, notamment vers la fin et aussi parce que le personnage qu'interprète Patrick Dempsey (plutôt pas mal dans ce rôle) m'a fait penser à celui de Tim Curry dans le Cluedo de 1985 : le même délire, le débit de paroles impressionnant, la réflexion rapide, toutes les pistes. Je serais pas étonné de savoir que Minkoff s'est inspiré de ce film pour le sien. Car sur le fond, si il y a des grosses différences, ça se ressemble beaucoup au final.


On a le droit à des gros délires de la part de Minkoff, et là je pense que ça rebute. Car bon, le but premier d'une comédie étant de faire rire, Hold-Up ne réussit que très rarement. Voir pas du tout. C'est juste que le film garde un petit côté fun que j'ai bien aimé. Acteurs pas mauvais dans l'ensemble mais parfois très lourds car les personnages sont un peu chiants bien que leur côté caricatural assumé m'ai bien plut. Certains on dit que Hold-Up était un hold-up, un navet, moi je resterai juste que sur le fait que c'est un film médiocre aux bonnes idées peu exploitées. Le vice n'est pas poussée jusqu'à l'extase, le côté Cluedo trop mis en arrière. On aurait put avoir bien mieux sans atteindre le grand film, mais au moins avoir mieux qu'une sortie DtDVD à l'international.


Hold-Up ne marquera les esprits de personne, encore moins de moi, mais reste un moment sympathique. Plein d'idées, mais pas assez de mise en pratique et c'est dommage, car ça reste plein de défauts. Patrick Dempsey montre qu'il a du talent en dehors de Grey's Anatomy pour notre plus grand plaisir, mais Minkoff montre qu'il ferait mieux de rester à l'animation car le live, c'est pas son truc.

Je dirais pas qu'il faut le voir, mais surtout pour les fans du Cluedo de Lynn pour voir que malgré que ce film réside dans l'inconnu le plus total, il a quand même influencé quelques productions. Médiocre mais fun.

0 commentaires:

Publier un commentaire