Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

lundi 27 février 2012

Battle Royale


Réalisé par Kinji Fukasaku
Avec Tatsuya Fujiwara, Aki Maeda, Taro Yamamoto, Takeshi Kitano
Film d'action japonais (2000)



Résumé:
Dans un avenir proche, les élèves de la classe B de 3ème du collège Shiroiwa ont été amenés sur une île déserte par une armée mystérieuse. Un adulte surgit tout à coup devant eux : leur ancien professeur Kitano. Il leur annonce qu'ils vont participer à un jeu de massacre dont la règle consiste à s'entretuer. Seul le dernier des survivants pourra regagner son foyer.
Kitano leur présente deux nouveaux élèves très inquiétants. Des coups de feu retentissent pour convaincre les incrédules. Selon la loi de réforme de l'éducation pour le nouveau siècle, ce sacrifice permettra de former des adultes sains.
Abandonnés chacun à son sort avec de la nourriture et une arme, les adolescents disposent d'un délai de trois jours pour s'entretuer.

Battle Royale est l'un de mes livres cultes. Et ça faisait longtemps que je n'avais pas vu le film. En faites, je n'ai pas vu le film depuis ma lecture du livre, donc ça doit faire à peu près six ou sept ans bien tassés, l'époque où, insouciant de ma culture, je vénérais des personnes comme Stephen Sommers ou Roland Emmerich (quoi que j'aime toujours certains de ses films, et son dernier Anonymous est une pure bombe). Mais là n'est pas le sujet, ce revisionnage est donc là pour me donner un avis avec plus de recul sur le film. D'autant plus qu'Hunger Games sort dans moins d'un mois maintenant.
Alors Battle Royale conte le destin d'une classe de terminale (de 3ème dans le livre) qui est sélectionnée par l'Etat pour participer au jeu mis en place par la loi éponyme : le but, simple et primitif, être le seul survivant en trois jours. Tous les coups sont permis, la fuite est prohibée.


Là où l'adaptation de Battle Royale puise ses ressources (il est impossible de retranscrire l'atmosphère du livre tant la façon dont il est écrit est inadaptable : on suit chacun des personnages un par un et leur est développé une psychologie profonde), c'est dans une mise en scène des plus réussie : sur fond de musique classique tonitruante (le Dies Irae en ouverture illustre bien cela, et on a aussi droit au Beau Danube Bleu), avec des images forte et une caméra presque "subjective", prenant l'action au fait sans donner la nausée au spectateur, on peut admirer tout le génie du réalisateur Fukasaku à qui on doit notamment le Virus de 1980.
Le film ne s'essouffle pas, et met en avant des plans, des images qui vont devenir cultes (je pense notamment au sourire de la petite fille dans la scène d'ouverture, ou encore la scène du déclenchement du collier elle aussi dans le début du film).
Le fait que l'adaptation soit au final pas très fidèle fait gagner en grandeur puisqu'il aurait été inapproprié d'adapter mot pour mot le livre, d'autant que c'est impossible. Là le pari est réussi, et Battle Royale fait véritablement office de film culte.


Au niveau des performances d'acting c'est aussi ici l'un des gros plus du film car les jeunes acteurs sélectionnés jouent réellement bien, ne tombant jamais dans le gnian-gnian et le jeu simple mais dégageant une réelle personnalité. Après, il faut crier auprès de la Version Française vraiment peu réussie et très caricaturale même si elle reste supportable pour le spectateur lambda.

Il reste évident que Battle Royale n'est pas parfait : ça reste destiné à un public relativement important malgré que le tout reste assez adulte pour notre civilisation occidentale. Mais ça reste un divertissement hors norme qui respecte les codes et l'engagement anti-fasciste du livre, réussissant à transposer la plupart de ses morales sous-jacentes. Loin d'être un chef d'oeuvre, Battle Royale n'est rien de moins qu'un bon gros film culte qu'on prend toujours du plaisir à revoir. Un divertissement intelligent et très fun.
Ma note sur Battle Royale


Votre note sur Battle Royale 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire