Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

vendredi 13 avril 2012

Radiostars


Réalisé par Romain Levy
Avec Manu Payet, Clovis Cornillac, Douglas Attal
Comédie Française (2012)


Résumé :
En plein échec professionnel et sentimental, Ben, qui se rêvait comique à New York, est de retour à Paris. Il rencontre Alex, présentateur-vedette du Breakfast-club, le Morning star de la radio. Avec Cyril, un quadra mal assumé, et Arnold, le leader charismatique de la bande, ils font la pluie et le beau temps sur Blast FM. Très vite Ben est engagé : Il écrira pour eux. Alors qu’il a à peine rejoint l’équipe, un raz de marée frappe de plein fouet la station : l’audience du breakfast est en chute libre. C’est en bus qu’ils sillonneront les routes de France pour rencontrer et reconquérir leur public. Pour ces Parisiens arrogants, de ce road trip radiophonique naîtra un véritable parcours initiatique qui bousculera leurs certitudes.

Allez, avant toute chose, puisque la campagne pub de Radiostars est restée très confidentielle, je vous dit qu'une chose puisque le film a très peu de chances de rester très longtemps en salles à moins d'un excellent bouche à oreilles : courez voir Radiostars. Car le film de Romain Levy se révèle l'un des meilleurs films de l'année, drôle, touchant et intelligent, le tout magnifiquement interprété par un casting d'acteurs qui se révèlent cent fois meilleurs qu'on les croyait (Payet et Cornillac, pour ne citer qu'eux).


Je dois l'avouer : je n'avais, avant de lire les premières critiques, aucune intention de me déplacer pour Radiostars. Les préjugés ? Surement. Faut dire que pour le coup ce fut une surprise totale. Levy arrive à allier un humour noir digne des meilleurs feel good movie américains (dont le film s'inspire s'inspire, un petit côté Little Miss Sunshine pour le road movie) et une émotion délivrant un message fort et intelligent. On fait évidemment la comparaison avec le réussi mais pas parfait Good Morning England : et contre toute-attente, Radiostars surpasse ses pères. Plus méchant, moins lourd, plus futé et plus moraliste, le film est tout simplement un grand moment de cinéma français, qui, malgré les récents Cloclo, The Artist et dans une moindre mesure Intouchables, est surement la meilleure production francophone depuis bien longtemps, et la meilleur comédie hexagonale depuis encore plus de temps.


Il est clair qui plus est que Radiostars comporte déjà plusieurs éléments qui feront de lui un film culte : des répliques bien trouvées et très drôle, des scènes aux plans et à la teneur véritablement marquante, et des acteurs qui jouent parfaitement leurs personnages. Sans jamais tomber dans l'absurde et en restant dans un réalisme total doté d'un second degré pas déplaisant, Radiostars réussit véritablement à faire rire de bout en bout.
La fin du film, happy end mais qui reste dans le ton décalé du film, montre à quel point Radiostars est incroyable : remettant sur le tapis tout une culture rock'n roll qu'on croyait propre aux rosbeef, adaptant le côté hilarant des comédies américaines qu'on croyait propre à Oncle Sam, Radiostars n'est finalement pas totalement un film "français" dans le sens où la plupart des gens considèrent la comédie grosse et lourde qu'on produit chez nous : tellement d'influences et de références qu'on peut dire avec certitude qu'Apatow a finit par avoir des fils spirituels en France : une claque. Et peut être un chef d'oeuvre avec le temps.


4 commentaires:

  1. Je te trouve très élogieux sur ce Radiostars. C'est indéniablement un bon film mais j'ai eu un peu de mal avec quelques trucs: parfois trop de vulgarité (et je ne suis pas une vierge effarouchée :D ;) ), un final en mousse et un Manu Payet trop caricatural de temps en temps.

    Au delà de ca, je suis content de voir que les français sont toujours les meilleurs en comédies :)

    Même si je ne suis pas de ton avis sur tout ce que j'ai pu voir sur ce blog, bravo pour ton boulot :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est plus un coup de coeur qu'un réel grand film (d'où des avis mitigés comme le tiens). Mais quoi qu'il arrive, c'est l'un des meilleurs films que j'ai vu en 2012 pour l'instant.
      Merci de ton com'!

      Supprimer
    2. Le film a le mérite de vouloir rassembler en mettant en scènes des jeunes pousses avec les briscards que sont Cornillac et Demolon.
      Je suis d'accord sur le fait que c'est plus le genre de film à potentiel coup de cœur mais je ne suis pas complétement convaincu :)

      Take Shelter reste pour moi le meilleur film de 2012. En attendant Prometheus peut etre...

      Je t'invite à faire un tour sur mon blog, moins complet niveau ciné que le tient mais je l’espère tout aussi intéressant :D ;)
      http://ctcqj.com

      Supprimer
    3. Take Shelter j'ai bien aimé, sans pour autant l'acclamer comme je l'avais fais pour Melancholia.
      Et je vais faire un tour sur ton blog de suite!

      Supprimer