Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

vendredi 23 novembre 2012

End of Watch

Réalisé par David Ayer
Avec Jake Gyllenhaal, Michael Peña, Anna Kendrick
Film policier américain (2012)

Résumé :
Chaque jour, Brian Taylor et Mike Zavala, jeunes officiers de police, patrouillent dans les rues les plus dangereuses de Los Angeles. À travers les images filmées sur le vif, on découvre leur quotidien sous un angle jamais vu. Du danger partagé qui forge la fraternité à la peur et aux montées d’adrénaline, c’est une fascinante plongée au cœur de leur vie et d’un quartier, une histoire puissante sur l’amitié, la famille, l’honneur et le courage.

David Ayer avait à son actif quelques films d’actions dramatiques avec Christian Bale ou encore Keanu Reeves, mais surtout le scénario de l’acclamé Training Day que je me ferais une joie de voir enfin - mais passons. End of Watch avait déclenché une certaine attente, car son parti cinématographique qui si il reprend de la caméra subjective classique à la Cloverfield, se veut plus dans esprit District 9 sur ce point là (certaines scènes étant complètement dispensées de caméra à l’épaule), mais bien plus encore pour le duo d’acteur principaux : Jake Gyllenhaal, l’américain qui joue des perses, et Michael Peña, le scientologue qui joue des mexicains.


Si End of Watch tend à s’essoufler en cours de route, ce n’était sans compter sur les deux protagonistes : leur cohabitation est énergique et sans cesse renouvellée avec certains moments drôles et parfois plus touchants. Même si le film d’Ayer reste globalement cousu de fil blanc et trop simplet par moments voir même dans sa conclusion - pourtant prenante. Patriotisme, gloire américaine, tout y passe. Les seconds rôles mal fournis - Anna Kendrick agaçante - gêne un peu le déroulement du film mais on ferme les yeux et on admire avec grand plaisir de très beaux plans et idées de mise en scène qui sont un réel atout au genre, sans compter une très bonne bande-originale qui, de Public Enemy à The Delfonics, complète parfaitement la compo de David Sardy.
Mais bon, comme dit auparavant, le scénario est facile et les rebondissements prévisibles - attention spoilers après les deux points et qui concerne la phrase suivante : la conclusion qui reste tragique aurait put l’être d’avantage, dommage. Fin du spoiler. Enfin bref, on reste devant un divertissement qui se tient mais qui pèche par son manichéisme trop présent et qui, si il ne gâche pas totalement le plaisir, pourrait devenir lassant à l’usure du principe.


End of Watch n’est pas la surprise de l’année, encore moins le nouveau film policier du scénariste de Training Day, mais tout simplement un plaisir coupable qui se savoure une seule fois. Un deuxième visionnage serait fatal à la saturation. Une curiosité qui fait plutôt plaisir dans la carrière sans cesse renouvelée de Jake Gyllenhaal. Pas parfait mais loin d'être dégueulasse non plus - surtout à travers les très bonnes idées de mise en scène de End of Watch.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire