Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

mercredi 24 août 2011

American Pie 3 - Marions-les !

Réalisé par
Jesse Dylan

Avec
Jason Biggs
Alyson Hannigan
Seann William Scott
Eddie Kaye Thomas
Eugene Levy

De quoi ça parle ?
Jim Levinstein et Michelle Flaherty vont enfin se marier ! Michelle, qui rêve d'un mariage parfait, rameute sa famille et ses amis, et embauche une demoiselle d'honneur canon : sa jeune soeur, Cadence. Jim demande le concours de ses trois inséparables copains, témoins de tant de frasques mémorables...





Malgré l'absence de Chris Klein (Oz) et donc de sa copine, American Pie 3 - Marions-les ! reprend le même casting que les deux premiers films, tout ça sous la caméra de Jesse Dylan, réalisateur de How High. En tout cas, c'est le pari réussi pour les producteurs : les deux trois films seront tous de la même qualité, se renouvelant à chaque épisode, apportant de nouvelles idées, toujours plus folles, toujours plus American Pie.
Dernier volet avant que les spin-offs fassent leurs apparition, American Pie 3 a toujours été considéré comme le dernier vrai volet de la saga (jusqu'à l'annonce d'American Reunion). Après le lycée, la FAC, c'est le mariage auquel sont confronté nos héros, avec celui unissant Jim et Michelle. Ils invitent donc Finch et Kevin (pas d'Oz), et font tout pour que Stifler n'en saches rien. Malheureusement, le garçon découvre l'existence de projet et la sœur de la mariée tape dans son œil. Les préparations de la cérémonie ne vont pas être une promenade de santé... Plus que jamais, le personnage de Stifler est donc mis en avant, ainsi que Finch et Kevin, malheureusement pour Jim qui est un peu relégué. Mais malgré ces changements, le film reste le plus drôle des trois, avec des gags encore plus barrés et déjantés. Et plus que jamais, la bande-originale de ce volet est de grande qualité. Les acteurs sont plus convaincants que jamais, et semblent s'attacher à leurs personnages en poussant le stéréotype jusqu'à ses retranchements hilarants, ajoutant au mythe de la nymphomane et de l'obsédé pour les deux jeunes mariés (Jim interprété par Jason Biggs, et Michelle interprétée par Alyson Hannigan).
Finit donc les plaisirs de l'adolescence présent auparavant tel que la masturbation et les cassettes pornos, maintenant c'est l'âge adulte pour les personnages avec un humour bas de la ceinture encore plus exploitée, et qui fait finalement le charme du film. Blagues zoophiles, blagues scatophiles, blagues homosexuelles sans être homophobes... bref, ça peut paraître con, mais ça reste le comble du divertissement pour la comédie américaine, qui dévoile ici la parfaite conclusion de la trilogie initiale. Substituant les lesbiennes par des prostitués, on aura finalement fait le tour du sujet. Drôle, divertissant, déjanté, sexy, social, cet American Pie 3 est aussi culte que les deux autres, et ne faiblit pas.



0 commentaires:

Publier un commentaire