Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

mardi 23 août 2011

La Vie de Brian

Réalisé par
Terry Jones

Avec
Graham Chapman
John Cleese
Terry Gilliam
Eric Idle
Terry Jones


De quoi ça parle ?
En l'an 0, en terre de Galilée, Mandy et son bébé Brian reçoivent la visite des Rois Mages un beau soir de décembre. Ceux-ci, s'apercevant de leur erreur, remballent prestement leurs présents et filent dans l'étable voisine. Hélas, Brian a tiré le mauvais numéro...






Les Monty Python (groupe comique anglais) ont laissé une marque significative dans le cinéma international avec leurs trois films, respectivement Sacré Graal!, La Vie de Brian et Le Sens de la Vie. Là où tous les autres groupes de comiques ont échoué à s'adapter au grand écran (en France on ne citera que Les Inconnus et leurs piètres Trois Frères et Rois Mages), ils ont réussi, et de loin, en nous livrant trois chefs d’œuvres successifs, barrés, intelligents, ironiques et délivrant une réelle parodie de la société (Dans La Vie de Brian c'est une critique de la religion). Acteurs géniaux, scènes cultes, barrés, gags hilarants. Bref, ce sont des incontournables de la comédie.
Je commence donc cette rétro Monty Python par le premier de leurs films que j'ai put découvrir, La Vie de Brian, s'élançant contre la religion en gardant le côté loufoque qu'on leur connait, avec notamment la mythique scène final de la crucifixion et le Always Look On The Bright Side of Life. C'est du n'importe quoi, mais c'est excellent, superbement trouvé, chaque gag est tellement con et loufoque qu'il nous plie en deux. Alors que Sacré Graal! n'avait pas de réel fil conducteur d'une intrigue, La Vie de Brian comporte une réelle histoire, totalement barrée, mais une histoire quand même, et pas si niaise que ça. Le fait de soutenir plusieurs rôles par acteur est aussi génial, et génialement réussi, et ajoute de l'originalité au projet. La Vie de Brian est une œuvre sociale et plus intelligente qu'il n'y parait, montrant les affres et l'endoctrinement que peut apporter la religion, à travers le personnage de Brian et de ses fidèles, le discours du Christ au début du film. La politique est critiquée à travers les révolutionnaires "inutiles", à travers le Front Populaire de Judée, se moquant des révolutionnaires dont pour exemple, on citera notre Corse et ses rebelles qui savent pertinemment que sans leur pays d'attache, ils n'auraient plus rien.
 Derrière ces morales et enseignements plus ou moins visibles, on a quand même affaire à une comédie hors du commun, drôle de bout en bout, se renouvelant, ne répétant jamais les mêmes gags, parfaitement interprété. Elle traversera les années sans prendre un coup de ride, et en 2011, plus de 30 ans après sa sortie, n'a pas vieillit d'un poil, et vaut surement cinquante fois mieux que la majeure partie des comédies inutiles qu'on voit aujourd'hui, notamment en France. Le cinéma anglais livre les meilleures comédies du monde, et les Monty Python le prouve avec brio.

0 commentaires:

Publier un commentaire