Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

dimanche 28 août 2011

L'Armée des Morts

Réalisé par
Zack Snyder

Avec
Sarah Polley
Ving Rhames
Jake Weber
Kevin Zegers
Mekhi Phifer


De quoi ça parle ?
Personne ne peut expliquer comment tout cela est arrivé, mais ce matin, le monde n'est plus qu'un immense cauchemar. La population de la planète se résume désormais à une horde de morts vivants assoiffés de sang et lancés à la poursuite des derniers êtres humains encore en vie. Après avoir miraculeusement réussi à s'échapper de son quartier, Ana Clark se barricade avec un petit groupe de survivants dans un centre commercial. André et sa femme enceinte, Michael et Kenneth, officiers de police, vont tout faire pour rester vivants. Alors que dehors, la situation est de pire en pire, à l'intérieur, il faut aussi faire face aux peurs et aux démons de chacun.


Romero est un peu le Dieu du Zombie Movie, sa saga des "of the Dead" ayant littéralement marqué l'histoire du cinéma, de La Nuit des Morts-Vivants à Diary of the Dead, tant de films si différents, tant en qualité que dans la forme, et critiquant chacun un aspect de la société. Bien que La Nuit des Morts-Vivants est été remaké en 1990, c'est Zack Snyder (connu aujourd'hui pour 300 et Watchmen) qui a relancé la mode du film de zombie en remakant Zombie (Dawn of the Dead) du Dieu Romero au début des années 2000. Le buzz lancé autour de l'Armée des Morts fut telle que la mode du film de zombies fut relancée, donnant un coup de boost à Romero qui s'est relancé dans sa franchise, mais aussi auprès des distributeurs internationaux qui ont depuis réalisé un tas de films du même genre (28 Jours Plus Tard, Shaun of the Dead...).
Bien que le film de Snyder se prétende remake de Zombie, à part le titre anglophone et le lieu de l'intrigue, ainsi que bien sur la présence de zombies, ça va de soit, la totalité du reste change : l'histoire, la fin, les personnages... il y a bien une séquence culte qui a été gardée (celle où les protagonistes essaient les produits du centre commercial), mais ça reste très différent, si bien que les zombies de Snyder courent, contrairement à ceux de Romero qui marchent comme des shootés. Innovation intéressante et qui prouve que Snyder ne sait pas contenté d'un simple copier/coller du film d'origine mais y a surtout laissé sa marque, son empreinte et sa mise en scène (il n'y a cependant pas ses fameux ralentis qu'on lui connaîtra plus tard). En gros, y a une invasion de zombies, et des survivants se barricadent dans un centre commercial. Ne s'entendant pas très bien, étant de plus en plus attaqué par des zombies internes, ils finissent par décider de s'enfuir pour éviter cette mort lente. Des scènes superbement mises en scène, des acteurs convaincants et le premier film de zombie qui fait peur depuis des lustres, coup réussi pour Snyder.
Comme pour tout film de zombies qui se respecte, il faut bien sur rester pour le générique avec des révélations post-fin. Snyder réussit superbement son coup avec un film qui, sans reprendre la critique de la société de consommation posée par l'original, se démarque, prend des libertés, va à l'encontre des codes du genre et se révèle bien plus surprenant qu'on ne pourrait le croire pour ce qui est souvent considéré comme son meilleur film (surement du au partie pris visuel qu'il prendra dans ses films suivants). Certes, ce n'est pas un film à la Romero, mais le Dieu peut-être fier de ce remake qui apporte une nouvelle brique à la mythologie du mort-vivant. A découvrir sans plus attendre.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire