Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

lundi 29 août 2011

Sex Academy

Jake Wyler, le footballeur le plus populaire du lycée John Hughes High, prend le pari insensé de transformer Janey Briggs, une artiste au physique ingrat, en une reine de bal. Ça vous rappelle quelque chose ? Oui parce que c'est presque mot pour mot la même histoire qu'Elle est trop bien voir My Fair Lady. Pas très enthousiaste à m'étaler trop longtemps sur le médiocre Sex Academy. Après le succès parodique de slasher Scary Movie sorti en 2001, les producteurs n'ont pas tardé à se lancer dans la parodie de l'autre genre à la mode auprès des ados... le teen movie. A l'époque représenté par American Pie et Elle est trop bien, notamment, les références sont si moindre que le film en vient à parodier L'Agence tous risques (réussi d'ailleurs, assez rare pour le remarquer). Donc on a affaire à une parodie dont le but premier (faire rire) y arrive encore moins que les films qu'il parodie. Résultat : on rit bien une fois, on souris deux trois, mais c'est si banal et si peu marrant que ça en devient vite barbant : personnages caricaturés si loin que ça en devient ridicule, scènes complètement à côté de la plaque, peu de gags réussis... Un ennui s'étalant sur quarte-vingt dix minutes complètement raté pour un film qu'il vaut mieux éviter tellement les acteurs sont mauvais, la réalisation banale et le tout loin d'être inoubliable. Un navet, en quelque sorte, dont le seul mérite est de prouve que les teen movie ne sont pas si mauvais que ça à l'époque et qu'en faire une parodie reste un exercice très ardu. C'est un raté.

Réalisé par Joel Gallen. Avec Chris Evans, Chyler Leigh, Jaime Pressly, Eric Christian Olsen, Mia Kirshner, Deon Richmond. Etats-Unis, 2001 - Comédie/Parodie.

0 commentaires:

Publier un commentaire