Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

vendredi 26 août 2011

Les Films de la Rentrée

Les Films de la rentrée


Semaine du 7 Septembre 2011

Votre Majesté
David Gordon Green s'était fait remarquer il y a trois ans pour sa superbe parodie des films d'actions Délire Express. Barré, humour lourd, c'était d'ors et déjà considéré comme le Hot Fuzz made in U.S. Il revient trois ans plus tard, toujours avec James Franco (127 Heures, Spiderman) et Danny McBride (Tonnerre sous les Tropiques), mais avec un casting des plus garni : Natalie Portman (Oscar 2011 pour Black Swan) et Zooey Deschanel (Yes Man, (500) jours ensemble) et Charles Dance (Last Action Hero, Alien³). Même si le film a été détruit par la critique lors de sa sortie outre-atlantique il y a quelques mois, on en attends pas moi qu'une bonne tranche de rigolade dans cette parodie des films d'heroic fantasy.

Sexe entre amis
Réalisé par Will Gluck (connu pour ses réalisations de séries TV mais aussi pour Easy Girl et Sea, Sex and Fun), Sexe entre amis a tout de la romcom banale, mais c'était sans compter la présence de Justin Timberlake, chanteur mais qui est devenu une étoile montante à Hollywood : après The Social Network l'an dernier, on le verra à l'écran dans l'un des projets phares de fin d'année : Time Out d'Andrew Niccol (Bienvenue à Gattaca, Lord of War). Un projet pour nous prouver qu'on ne se fait pas d'illusions sur son talent d'acteur. Au casting, on retrouve aussi Mila Kunis (Black Swan, Max Payne) et Woody Harrelson (Bienvenue à Zombieland) qu'on retrouvera bientôt dans l'adaptation très attendue d'Hunger Games en mars prochain.

Habemus Papam
Après Le Caïman et La Chambre du fils, le trop rare réalisateur italien Nanni Moretti revient avec ce onzième film en 45 ans de carrière. Présenté en compétition au Festival de Cannes 2011, le film raconte le parcours d'un pape fictif qui va devenir dépressif. Comédie très attendue et plutôt bien accueillie à Cannes (elle ne faisait simplement pas le poids face à Mallick et cie.), un film qui ne sera sans doute pas vu par tout le monde mais qui risque d'être l'une des bonnes surprises de l'année, avec pourquoi pas une nomination pour l'Oscar du meilleur film étranger pour l'Italie.


Présumé Coupable
L'Affaire d'Outreau défrayait la chronique au début des années 2000 : un homme (et 12 autres, dont sa femme) arrêté pour abus sexuel sur sa propre fille et donc accusé de pédophilie sera finalement relâché quelques temps plus tard à cause d'une erreur judiciaire. Après avoir clamé son innocence, il ne le sera jamais réellement à l'extérieur. Une affaire qui a prouvé les failles de la justice française. Réalisé par celui à qui on doit Comme les autres et mettant en scène un casting d'acteurs méconnus, ce sera surement un enrichissement culturel certain.





Semaine du 14 Septembre

La Guerre des Boutons
Fait majeur et honteux dans le cinéma français, en septembre, à une semaine d'écart, sortiront deux adaptations de la Guerre des boutons. Les droits du roman de Louis Pergaud sont tombé dans le domaine public, l'occasion pour les producteurs de s'acharner dessus : d'un côté, le talentueux Yann Samuell (Jeux d'enfant, My Sassy Girl version américaine) avec La Guerre des Boutons, et de l'autre, le tâcheron Christophe Barratier (Les Choristes, Faubourg 36) avec La Nouvelle Guerre des Boutons. D'un côté, un casting comique alléchant avec Fred Testot, Eric Elmosnino et Alain Chabat sous la caméra de Samuell, et de l'autre, un paquet de tacherons avec Gérard Jugnot, Kad Merad, Guillaume Canet et Laetitia Casta sous celle de Barratier. D'un côté, un climat 60', de l'autre, la seconde guerre mondiale. On a fait notre choix.

Crazy, Stupid, Love.
Un peu plus d'un an après le demi succès I Love You Phillip Morris, le duo Requa-Ficarra revient avec Crazy, Stupid, Love., romcom typique US avec un putain de casting : Steve Carell (40 toujours puceau, Little Miss Sunshine), Julianne Moore (Magnolia, The Hours), Ryan Gosling (Drive, La Faille), Emma Stone (Easy A, Bienvenue à Zombieland) et Kevin Bacon (Mystic River, X-Men : First Class). Le tout donne envie, d'autant plus que Gosling ne choisit pas ses films au hasard et progresse de plus en plus ces derniers temps (Drive, Blue Valentine).






Fright Night
Remake de la mythique comédie horrifique Vampire, vous avez dit vampire ? de Tom Holland datant de 1985, Fright Night s'annonce d'ors et déjà comme l'un des films d'horreur de l'année : Anton Yelchin (Cœurs perdus en Atlantide, Star Trek 2009), Colin Farrell (Minority Report, Alexandre), David Tennant (Harry Potter et la Coupe de Feu, Docteur Who) et Christopher Mintz-Plasse (Kick-Ass, SuperGrave). Casting de rêve et bande-annonce alléchante pour une comédie horrifique qui fera peur et rire en revisitant le mythe du vampire. Mon Voisin le Tueur version Dracula, on a hâte.



Semaine du 21 Septembre


Restless
Le réalisateur gay Gus Van Sant s'est d'ors et déjà démarqué comme l'un des metteurs en scènes les plus originaux et déstabilisant d'Hollywood : du remake chlostro de Psychose, au film de surdoué Will Hunting, en passant par les ovni Elephant et Gerry, sans oublier le récent Harvey Milk, ses films sont maintenant attendus comme de nouvelles perles. Un film à petit budget sera donc son film de 2011, avec dans les rôles titre Mia Wasikowska tout droit sortie d'Alice au pays des merveilles et de la version 2011 pas encore sortie en France de Jane Eyre, ainsi qu'Henry Hopper, le fils de Dennis Hopper. A ne pas louper.


La Nouvelle Guerre des Boutons
Fait majeur et honteux dans le cinéma français, en septembre, à une semaine d'écart, sortiront deux adaptations de la Guerre des boutons. Les droits du roman de Louis Pergaud sont tombé dans le domaine public, l'occasion pour les producteurs de s'acharner dessus : d'un côté, le talentueux Yann Samuell (Jeux d'enfant, My Sassy Girl version américaine) avec La Guerre des Boutons, et de l'autre, le tâcheron Christophe Barratier (Les Choristes, Faubourg 36) avec La Nouvelle Guerre des Boutons. D'un côté, un casting comique alléchant avec Fred Testot, Eric Elmosnino et Alain Chabat sous la caméra de Samuell, et de l'autre, un paquet de tacherons avec Gérard Jugnot, Kad Merad, Guillaume Canet et Laetitia Casta sous celle de Barratier. D'un côté, un climat 60', de l'autre, la seconde guerre mondiale. On a fait notre choix.

Shark 3D
Dans la bande-annonce de Shark 3D, David R. Ellis, le réalisateur, est vanté comme le metteur en scène de Destination Finale 4, mais il serait incongru d'oublier qu'il a aussi fait Des Serpents dans l'avion et Destination Finale 2. Mais il est aussi amusant de rappeler qu'il est le réalisateur du film pour enfant L'incroyable voyage 2, que j'ai d'ailleurs en VHS et que j'ai maté des dizaines de fois étant gosse... Shark 3D a en tout cas tout d'un film de requins banal : acteurs inconnus, réalisateur de seconde zone et titre à la con. Tout ça ne dit rien qui vaille pour ce qui semble être un sous-Piranha 3D. On a déjà vu ce films des dizaines de fois sous des autres noms.

Mais comment font les femmes ?
La rentrée 2011 aura son lot de romcom puisque en voilà encore une. Réalisé par Douglas McGrath, un pote à Woody Allen qui nous a déjà servi Scandaleusement Célèbre et Nicholas Nickleby. Mais c'est surtout la présence de Sarah Jessica Parker, Greg Kinnear et Pierce Brosnan au casting qui risque de nous décider pour aller le voir. Sinon, ce film a tout d'un film mineur qui passera sans doute totalement inaperçu à côté de toutes les romances de cette rentrée 2011.







Semaine du 28 Septembre

True Legend
Tout ça semble sombrement ridicule mais on se passera de commentaire car le cinéma bis d'action asiatique est souvent dix fois meilleur que le cinéma bis d'action européen ou américain. Mais l'accroche "Par le chorégraphe des scènes de combat de Matrix et Kill Bill" donne déjà le ton : le réalisateur est inexpérimenté en tant que metteur en scène et est le seul gars du film à avoir travaillé dans un film important, on met aussi l'accent sur le fait que le film sera une suite de combats sans réels liens. Ce qui semble être la seule critique positive du film, provenant d'un site inconnu de cinéma nommé beyondhollywood.com est placé en bas et définit le film comme "100% action". On vous laisse décider, mais nous on ira voir un film des semaines précédentes.

Identité Secrète
Taylor Lautner est l'acteur principal de ce film. Ce nom ne vous dit rien ? Vraiment ? Et bien si je vous dit dans quoi il a joué ça va vous revenir : Twilight. Et oui, c'est lui Jacob le beau gosse loup garou à la tête d'ampoule! Le reste du casting sont des inconnus ou des habitués aux seconds rôles, et le réalisateur celui de 2 Fast 2 Furious. Bref, avec ce titre qui se prend pour le nouveau Inception et l'affiche qui confirme nos suppositions, autant dire qu'on attend rien d'autre qu'un beau navet comme on les aime! Sauf que l'acteur principal on l'aime pas, donc on va éviter cette bouse en prévision.





Semaine du 5 Octobre

Drive
Acclamé à Cannes, ce nouveau film du très talentueux Nicolas Winding Refn devrait marquer les esprits et bouleverser les Academy Awards. On en attends pas moins avec la présence de Ryan Gosling en cascadeur à mi-temps puisqu'il sert de chauffeur à des mafieux la nuit, et surtout d'un prix de la mise en scène au Festival de Cannes dernier pour ce qui s'annonce comme l'un des "inoubliables" de cette rentrée 2011. Ce petit chef d’œuvre est à voir sans tarder.




Apollo 18
Après la forêt profonde (Le Projet Blair Witch), les maisons hantées (Paranormal Activity), l'attaque de Manhattan par un monstre sorte de dinosaure à tête de grenouille (Cloverfield), un immeuble espagnol attaqué par des zombies ([Rec]), le 93 des E.T. (District 9) et une invasion planétaire de morts-vivants (Diary of the Dead), maintenant, c'est sur la lune que ça se passe, avec une mission fictive doublée d'extra-terrestre, le nouveau film caméra à l'épaule sort sur nos écrans avec des pauvres astronautes pourchassés par une bête sanguinaire. On ira voir pour s'amuser, mais on est pas à l'abri d'une surprise.


Dream House
J'ai lut dans les commentaires allociné pour ce film que sa bande-annonce était méga-spoilante, je ne l'ai donc pas regardée. Mais apparemment le nouveau film du réalisateur des très bon Brothers et Au nom du père serait un genre de sous-Shining avec Daniel Craig. Même si l'intérêt peu paraître limité et que ça sent l'énième film de maison hanté, au vu du talent du réalisateur et d'une affiche sympathique on pourrait se laisser tenter. On verra, mais peut-être vaudrait-il mieux attendre la sortie DVD.







Semaine du 12 Octobre


The Thing
Ce que je me suis dit, quand j'ai entendu l'annonce de ce film, que j'ai vu l'affiche, puis la bande-annonce, et même au vu de la semaine du 12 octobre qui est méga-chargée en terme de films à voir, c'est IL FAUT QUE JE LE VOIS. The Thing, c'est la préquelle du chef d’œuvre de John Carpenter sorti en 1983 (aussi appelé The Thing, l'un des meilleurs films d'horreur all time), lui même remake d'un film d'horreur des années 1950. Mais comme je l'ai dit, c'est une préquelle, et en faire une à une telle légende c'est le pari le plus risqué et le plus jouissif de ces dernières années. La BA est géniale, on sent déjà ce qui semblerait être le meilleur film d'horreur de l'année. Je ne le louperai pour aucun prétexte.

The Artist
Les producteurs de cinéma n'ont donc aucun scrupule ? Sortir deux films que j'attends depuis je-ne-sais-combien-de-temps la même semaine ? Mais j'ai choisi The Thing, mais ça ne veut pas dire que je louperait The Artist. The Artist c'est un hommage au cinéma muet en noir et blanc des années 1950 et avant. L'arrivée du parlant qui a tout bouleverser. Peut-être fera t-on un film comme ça pour les films en 3D dans le futur ? Trêve de plaisanterie : prix d'interprétation à Cannes pour Dujardin qui se rapproche de plus en plus d'une gloire à la Alain Delon, qualifié de chef d’œuvre par une critique unanime, on sent d'ors et déjà l'un des films de l'année qui pourrait bien prétendre à de multiples nominations lors des prochains Oscars et Césars...

Les Trois Mousquetaires 3D
Le fait que cette adaptation de Dumas soit en 3D peut prêter à sourire, mais c'est surtout en regardant le nom du metteur en scène qu'on éclate de rire : Paul W.S. Anderson, auteur de... Resident Evil, Alien VS Predator et Mortal Kombat. Non, ce n'est pas une blague, oui, Dumas se retourne dans sa tombe, et Oui, quoi qu'on en dise, il s'est fait un putain de casting qui se regroupe principalement dans les seconds rôles avec Christopher Waltz, Orlando Bloom et Milla Jovovich. Et oui, nous n'iront pas le voir, surtout parce que c'est en 3D et qu'on fait des économies. On attendra la sortie DVD (ou pas... non je rigole... ou pas parce que pirater c'est du vol, mais payer pour voir un film comme ça c'est pareil).

Another Earth
En lisant le résumé d'Another Earth, j'ai crut voir un plagiat de Melancholia. Mais ça semble fort différent quand même. Surtout que le film a été applaudi à Sundance et lors de sa sortie américaine. Casting d'inconnus, réalisateur inconnu... mais histoire vachement intéressante. On ira peut-être pas le voir en salle mais les amateurs de Melancholia, ne vous y trompez pas : ce film est fait pour vous.





Un Monstre à Paris
Ou quand l'animation française se mettent à la 3D avec ce dessin-animé qui semble tout droit sortie d'une production TFOU. Tout ça sent le roussi surtout avec Vanessa Paradis, -M- et Gad Elmaleh au doublage. Mais c'est surtout la présence d’Éric Bergeron à la réalisation, ayant réalisé deux films d'animations pourris aux States (Gang de Requins et La Route d'Eldorado pour DreamWorks), vient faire son premier film en France. Peut-être sympa pour les gosses, mais ne vous y trompez pas : ça n'a pas le calibre d'un Pixar ou d'un Dragons.


Beur sur la Ville
Anecdote marrante : c'est en voyant la pub pour Fanta qui passait au ciné où les trois personnages principales de ce film se foutaient de notre gueule en balançant des blagues pourraves que j'ai appris l'existence de ce film... Film qui se dit successeur du piètre Neuilly sa mère ! mais qui apparemment, a rempli avec brio le dur pari de faire un film encore pire : personnages stéréotypes, têtes à claques dans les rôles principaux, Gérard Jugnot au casting, le réalisateur de Big City et une bande-original à gerber. On passera sous silence la qualité du titre. Un film qui prétend défendre les droits des étrangers en France (bonne initiative, on a pas beaucoup de cinéma engagé en France), mais autant le faire bien, parce que là ça suinte le navet à deux mois de sa sortie.



Semaine du 19 Octobre

Real Steel
Se pourrait-il qu'on tienne le blockbuster de l'année ? Après les géniaux Super 8, Harry Potter 7 - 2 et La Planète des Singes : les origines, difficile me direz vous... mais pas impossible : Shawn Levy, réalisateur de comédie qui saute ainsi sur un scénario d'action et de rédemption, c'est pas anodin. De même que la présence d'Hugh Jackman qui sait plus que tout choisir ses films. Une histoire donc de rédemption, un drame humain sur fond de combats de boxe de robots, pour un film sera surement l'un des succès au box-office de cette fin d'année. A ne pas louper je pense.


Paranormal Activity 3
Après deux volets ambitieux mais totalement bidons, la saga horrifique à la mode fait son grand retour pour un troisième volet revenant aux origines du mal. Bande-annonce alléchante mais on se dit que ça risque pas de tenir une heure trente. Un film sur fond de la légende Bloody Mary, ce qui rend la chose encore plus attrayante. Sinon, rien à signaler, à part qu'on change encore tous les acteurs et les réalisateurs. J'le verrai en DVD comme les deux premiers.
Johnny English
Adapté de pubs à succès outre-manche, Johnny English sorti en 2003 parodiait allégrement les James Bond avec un humour perfect british. Un second volet est-il nécessaire après huit ans d'absence ? Mettant en scène Rowan Atkinson (Mr Bean), le Jim Carrey anglais, on peut penser que ça devrait marcher, encore faudra t-il un scénario à la hauteur et un humour toujours aussi bon.





Polisse
Prix du Jury lors du dernier Festival de Cannes et globalement bien accueilli par la critique, Polisse raconte le quotidien de la brigade des mineurs parisienne, qui est chargée de la réprimande de la maltraitance des enfants. Réalisé par Maïwenn Le Besco (Le Bal des Actrices), avec Karin Viard, Marina Fois et Joeystarr, difficile de se fixer un avis sur ce qui semble être l'un des films les plus dur et tragique de la rentrée. Âmes sensibles s'abstenir ?




Semaine du 26 Octobre

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne
Spielberg dispose depuis quarante ans des droits d'adaptation de Tintin au cinéma. Il abandonne le projet dans le début des années 1980 et on peut considérer Indiana Jones comme sa substitution. Mais c'est récemment que la fondation Hergé le relance, et le supplie d'utiliser la technique de Shrek pour réaliser le film. La technique a évolué depuis, et c'est donc en motion capture que Tintin réalisé par Spielberg est tourné. Adapté des deux BD autour du bateau La Licorne ainsi que du Crabe aux pinces d'or, on va avoir affaire au premier volet d'une trilogie qui semble d'ors et déjà magnifique visuellement, scénaristiquement et musicalement. Oscar du meilleur film d'animation assuré et à ne surtout pas louper.

Échange Standard
Sorte de version mec de Freaky Friday, Échange Standard racontera comme un père de famille coincé et un Don Juan célibataire vont échanger leurs corps. Ryan Reynolds et Jason Bateman en tête d'affiche, sans oublier Olivia Wilde et Leslie Mann en seconds rôles, le tout par les scénaristes de Very Bad Trip et le réalisateur de l'excellence Serial Noceurs, tout ça sent bon la comédie US de qualité. On le verra pas forcément au cinéma, mais on le verra, c'est certain.




Les Marches du Pouvoir
George Clooney est en train de devenir l'un des réalisateurs américains les plus doué du moment. Les Marches du Pouvoir, c'est le titre de son nouveau film, qui raconte le parcours d'un politicien idéaliste dont la route est semée d'embuches posées par ses concurrents lors de la course aux présidentielles. Casting de ouf (Ryan Gosling, George Clooney, Paul Giamatti, Philip Seymour Hoffman, Evan Rachel Wood) et un film qui est l'un des favoris pour l'Oscar 2011 du meilleur film. C'est clair que ça sent bon, et qu'il risque d'aller à la récolte chez les académiciens en mars prochain. Chef d’œuvre en vue.


Killer Elite
Oh mais bordel ce casting. Jason Statham, Clive Owen et Robert De Niro, surement parmi les acteurs qui ont le plus de gueule en ce moment. Outre ce casting hors normes qui ferait jouir le plus maroufle des cinéphiles, on a aura surement notre lot d'action, pas forcément de scénario, pour un genre de sous-Infiltrés dont la présence de De Niro ne fait que justifier l'inspiration Scorsesienne transformée en cinéma d'action. A voir, on sait pas, mais il y a du potentiel du côté des acteurs.



La Couleur des Sentiments
Emma Stone (!), Bryce Dallas Howard (!), Viola Davis (!), Jessica Chastain (!). Un Casting féminin bien garni pour un film qui passer dans l'oubli sur fond de luttes des couleurs : l'évocation de la vie des domestiques et serviteurs afro-américains chez une riche famille dans le Mississippi d'avant la lutte pour les droits civils. Tout ça donne envie, faudra t-il encore que ça soit réussi.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire