Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

dimanche 14 août 2011

Bruce Tout-Puissant

Réalisé par
Tom Shadyac

Avec
Jim Carrey
Morgan Freeman
Jennifer Aniston
Lisa Ann Walter
Catherine Bell


De quoi ça parle ?
Bruce Nolan, reporter pour une célèbre chaîne de télévision de Buffalo, est constamment de mauvaise humeur. Pourtant, il n'a aucune raison d'avoir cette attitude de grincheux : il est très célèbre, et il est aimé par une très jolie jeune femme, Grace.
Un jour où tout se passe mal pour lui (il s'offre un superbe accident de voiture et se fait virer de la chaîne), Bruce s'emporte et se met en colère contre Dieu. Mais il est entendu par l'oreille divine, qui décide de prendre forme humaine et de descendre sur Terre. Dieu met au défi le reporter : il lui lègue les pouvoirs divins pendant une semaine et charge Bruce de faire mieux que lui. S'il échoue, il peut entraîner l'apocalypse...

Jim Carrey est sans doute l'un des acteurs américain les plus talentueux de sa génération. Devenu le maître des grimaces avec The Mask, Dumb et Dumber, Disjoncté et à la rigueur The Truman Show où il était exploité à sa juste valeur, il est vite tombé dans un cinéma d'exploitation et de marketing typiquement américain, et passé de ses films cultes précédemment cités à de grosses comédies vaseuses où seul son nom attiré les foules et où il devenait un comédien comme un autre, à l'exception de quelques petits films plus discrets. Bruce Tout-Puissant aurait put bien sur finir comme le reste de ces métrages, mais c'était sans compté sur le réalisateur Tom Shadyac, ayant durant les années 1990 travaillé de nombreuses fois avec Jim Carrey lors de la belle époque (Ace Ventura, Menteur, Menteur) et d'autres comédies nostalgiques typiquement 90' (Le Professeur Foldingue, Docteur Patch) ainsi qu'un petit film dramatique, malheureusement de qualité médiocre (Apparitions). Bruce Tout-Puissant est avant tout un film nostalgique, qui regrette la très belle époque des comédies US des années 1990. L'humour est le même, la réalisation aussi, l'histoire est tout aussi déjantée. Bref, Tom Shadyac réalise un hommage à ce genre de cinéma.
Un casting dans la forme avec en tête de liste notre ami Jim Carrey, qui retrouve ici la saveur de ses anciens rôles : grimaces, répliques cultes, un rôle à sa mesure où il prend vraisemblablement plaisir, surtout dut à sa collaboration avec Shadyac qui lui vaut un véritable culte. Il porte en grande partie le film, et Bruce Tout-Puissant sans Jim Carrey aurait été bidon (il n'y a qu'à voir le second volet, Evan Tout-Puissant, où Steve Carell, bien qu'honorable, ne tient tout simplement pas le film). Mais il serait insultant d'oublier Morgan Freeman, qui interprète un Dieu sage et joueur, presque amusant et se présente comme une attraction importante du film : il s'éloigne de la caricature, en nous livrant une excellente prestation. Et il est dur d'imaginer Dieu dans un autre film sans les traits de Morgan Freeman tellement son rôle est marquant. Le reste du casting s'en sort sans plus : Aniston, Bell, Carell, tous plutôt sobres et amusants mais littéralement effacés par les prestations de Carrey et Freeman. Bruce Tout-Puissant raconte effectivement comme un homme qui ne pense qu'à lui et qui vient de louper une occasion d'avoir une grande promotion va critiquer Dieu qu'il pense qu'il l'a abandonné. Dieu va alors intervenir et lui confier ses pouvoirs le temps d'aller en vacances (pas si sur). Une épreuve qui va changer sa vision du monde à notre cher personnage principal. Une épreuve formatrice. Derrière ce postulat fantastique, on trouve cependant une comédie pleine d'émotion qui regorge de bonnes idées.
Et au final, on a effectivement droit à un certain enseignement. Une morale pas très originale mais reste bien pensée et fait de Bruce Tout-Puissant l'une des comédies américaines les plus inventives de ces dernières années. Shadyac manie avec humour un sujet qui aurait put être réalisé de manière bien plus dramatique et psychologique, mais il est évident que le film gagne beaucoup à la présence de Jim Carrey, qui décroche l'un de ses meilleurs rôles depuis longtemps. Ce n'est pas une révolution, mais un divertissement de très grande qualité.

1 commentaires:

  1. Because busineѕs there are ρenalties for late paymеnt оf creԁitor іnѵoices.

    The sites cateгing to information on ѕuspects, vehicles and locаtiоns while on the gо AΝD I nеver νisualizeԁ mysеlf doіng ωas using a mobilе poweг wash mаchіne fοr сleanіng caгs.
    But in invеѕtmеnt tеrms οne year iѕ in οne placе.


    My ѕіte; internet marketing assistant

    RépondreSupprimer