Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

dimanche 24 juillet 2011

Buried

Réalisé par Rodrigo Cortés
Avec Ryan Reynolds

Buried est sans nul doute l'un des films les plus ambitieux de ces dernières années : tenir en halène un spectateur avec un seul personnage coincé dans un cercueil de cinquante centimètres de haut. Le tout avec un Ryan Reynolds dont le jeu d'acteur va de la bonne qualité jusqu'à l'inutilité profonde, et de la part d'un réalisateur aussi inconnu que moi, le tout sur fond de guerre en Irak et d'otages.
Ryan Reynolds dans un rôle et un cercueil sur mesures.
Mais ce qui ressort vraiment de Buried, c'est la critique sociale engagée et très convaincante que déroule le film au fil des appels envers les différents protagonistes lointains et insouciants du sort du personnage principal. *SPOILER* Le chef de l'opération de sauvetage qui ne veut pas de vidéo pour éviter que l'affaire passe dans le domaine public, l'employeur de l'homme qui trouve un moyen de le renvoyer avant qu'il ne meurt pour ne pas verser d'assurances *FIN SPOILER*. Tout une série d'évènements bien pensés, et un final des plus raffinés. Et n'oublions Ryan Reynolds qui nous livre un superbe jeu d'acteur, dans le meilleur rôle de sa carrière, et qui prouve l'étendue de son talent, sur une réalisation chlostrophobique et terrifiante du metteur en scène hispanique.
Buried réussit le pari de maintenir l'action pendant une heure et demi dans un cercueil et ne pas ennuyer son spectateur. A l'aide d'une superbe réalisation, d'un superbe jeu d'acteur et d'une critique social tout en finesse, Buried marque, choque, et malgré des faiblesses, reste une perle rare du cinéma de seconde zone et peut porter déjà l'étiquette, pour son ambition et sa réussite, de grand film.

0 commentaires:

Publier un commentaire