Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

samedi 30 juillet 2011

Sherlock - Saison 1

Réalisé par Paul McGuigan, Euros Lyn
Avec Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, Rupert Graves, Andrew Scott

Version XXIe siècle du mythe de Sherlock Holmes de Sir Arthur Conan Doyle, au programme, SMS, police scientifique et nouveautés pour le plus célèbre détective de tous les temps. La première saison compte donc trois épisodes, de qualité plus ou moins bonnes et librement inspirés de certain des succès de Conan Doyle.
Troisième épisode.
Peut-être plus inspiré que le Sherlock Holmes de Guy Ritchie, le film s'attarde plus sur le génie d'Holmes tout en gardant en tête l'humour qui avait fait le succès du succès de Ritchie. Cumberbatch ne donne peut-être pas la meilleure interprétation d'Holmes qu'on ait vu mais s'en sort plutôt bien, surtout grâce à un Watson interprété par un Martin Freeman en grande forme. Le Moriarty d'Andrew Scott est peut-être trop psychopathe, par contre. On a donc un premier épisode pas si mal pour une mise en abîme réussie, une second un peu raté et long et une intrigue pas très intéressante mais un troisième épisode vraiment bien réalisé avec un script passionnant et de multiples énigmes qui font le charme de cette série. La musique de David Arnold est peut-être trop répétitive mais installe un thème marquant dans la lignée (un niveau en dessous) de celle de Zimmer pour le film de 2010.
Sherlock n'est peut-être pas une grande réussite mais prouve que le mythe de Sherlock Holmes est revenu d'actualité. Une seconde saison est d'ors et déjà prévue pour automne au Royaume-Uni, on l'attend avec impatience.

1 commentaires:

  1. Bonjour, j'ai trouvé que les trois épisodes de la saison 2 étaient peut-être supérieurs. En tout cas, une bonne série même si elle fait grincer les dents de mon ami qui reste fidèle au Sherlock de Conan Doyle. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer