Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

vendredi 22 juillet 2011

Hitman

Réalisé par Xavier Gens
Avec Timoty Olyphant, Dougray Scott

Il m'est difficile d'avouer que je n'ai jamais joué à un seul jeu Hitman. L'occasion pour moi de voir à quoi ça ressemble en regardant cette adaptation Bessonienne (ce cher ami, producteur de ce ?cher? film). Donc je me lance car le film passe sur je ne sais quelle chaîne de la TNT, avec une seule étoile, ce qui m'a un peu rebuté... Mais je me dis qu'il y a peut-être quelque chose à sauver.
...
Ça m'apprendra à faire confiance à Luc Besson. Parce que dans le genre les films qui valent strictement rien, Hitman le film bat des records. C'est d'une nullité insultante, d'une absurdité terrifiante et avec des acteurs qui jouent pire que des pieds. Outre le script que j'ai pas compris, les personnages caricaturaux au plus haut point et une réalisation d'une banalité absolue, on a presque envie de rigoler... sentiment qui s'atténue au fur et à mesure du film car il fait au final plus pitié qu'autre chose. Un personnage principal sans sentiments, c'est possible, mais prenez-en un qui le fait bien et qui a un charisme... là, le pauvre Olyphant joue comme un pied, et a ce qu'on peut appeler une tête de cul dans le film.
Je regrette sincèrement que Luc Besson se mette ainsi dans des sujets casse-gueule qu'il ne sait pas mener. Il n'y a RIEN à sauver dans Hitman. C'est nul, c'est lourd, c'est chiant. Point. De la Merde quoi.

0 commentaires:

Publier un commentaire