Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Mon Top 100 des films du XXIème siècle

Fincher ? Moretti ? Haneke ? Almodovar ? Depardon ? Kore-eda ? Joe ? Nolan ? Quels seront les absents et les présents ? A la BBC, voici mon top 100 des films du XXIème siècle. Lire plus

The Strangers

The Strangers

Le prodige coréen Na Hong-jin revient avec son troisième film, un polar horrifique qui évoque Friedkin et nous rappelle que le Mal peut surgir de n'importe où. Un thriller d'épouvante bouleversant dans la pur tradition kimchi. Lire plus

The Get Down

The Get Down

Nouvelle création Netflix, chapeautée par le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Gatsby Le Magnifique...) qui, avec l'un des plus gros budgets de l'histoire à la télévision (10 millions l'épisode !) s'intéresse à la naissance du hip hop. Lire plus

Stranger Things

Stranger Things

Stranger Things est la nouvelle création originale de Netflix, un hommage à peine camouflé aux classiques de Steven Spielberg, John Carpenter et Stephen King. Les Goonies façon The Thing, pour l'une des meilleures séries du service de VOD à l'heure d'aujourd'hui. Lire plus

Les 5 ans du Blog

Les 5 ans du Blog

A l'occasion des cinq ans du blog, j'organise une série de mois thématiques. Je m'intéresserai à de nombreux genres de films et cinéastes, au travers de critiques, analyses, dossiers, tops et retrospectives. Lire plus

Game of Thrones

Game of Thrones - Saison 6

Après un cinquième acte légèrement décevant, la série phare de HBO fait son comeback d'entre les morts avec une sixième saison palpitante et vibrante. Dix épisodes avec quelques failles, mais qui au final laissent une impression durable avec certaines des scènes les plus mémorables de la série. Lire plus

The Assassin

The Assassin

Le gigantesque cinéaste taïwannais Hou Hsiao-Hsien s'attaque au cas du wu xia pian et nous livre une fresque historique monumentale, innovante, singulière. Un film unique qui se classe d'ors et déjà parmi les plus grosses claques de l'année. Lire plus

Warcraft

Warcraft

L'intéressant Duncan Jones se voit confié la lourde tâche d'adapter l'une des sagas vidéoludiques les plus emblématiques des années 2000, avec la mission de vulgariser un univers pas vraiment adapté aux novices. Réussite ? Lire plus

Elle

Elle

Après des années d'absence, Paul Verhoeven fait son grand retour, en France, avec Isabelle Huppert. Un thriller froid et malsain, la rencontre de deux univers en un choc inoubliable. A ne pas manquer. Lire plus

The Expanse

The Expanse - Saison 1

Syfy adapte la saga de James S.A. Corey : The Expanse est un Game of Thrones spatial passionnant et l'une des meilleures surprises télévisuelles de l'année échue. A voir absolument. Lire plus

The Leftovers

The Leftovers - Saison 2

Nouvelle saison du drama métaphysique de HBO des mains de Damon Lindelof. Après une première saison de divisions, cette nouvelle itération semble faire l'unanimité... mérité ? Lire plus

Mad Men

Mad Men - Intégrale

Après sept ans de bons et loyaux services, Mad Men, dernier grand classique de la télévision américaine, s'achève enfin sur AMC. Prenant la suite de plusieurs saisons incroyable, les derniers épisodes auront-ils été à la hauteur des attentes placées en eux ? Lire plus

The Magicians

The Magicians - Saison 1

Adapté de la saga Les Magiciens, The Magicians est la nouvelle création de la chaîne Syfy. Un Harry Potter version dépressif et une magnifique introspection du mal-être du passage à l'âge adulte. Brillant. Lire plus

Fargo

Fargo - Saison 2

La nouvelle saison de l'incroyable surprise télévisuelle de 2014. Fargo saison 2 reprend la même recette mais change les ingrédiens : résultat, c'est aussi bien voir encore mieux. Énorme. Lire plus

The Revenant

The Revenant

Le monstre d'Iñarritu sort enfin dans nos salles : est-ce que ce film, annoncé comme l'un des monuments de l'année, correspondra aux attentes ? Lire Plus

mardi 5 juillet 2011

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

Réalisé par Alfonso Cuaron
Avec Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint, Gary Oldman, Michael Gambon, David Thewlis, Alan Rickman

Outre le fait que le casting de se troisième volet de la saga cinématographique Harry Potter se dote d'éléments géniaux tel que Gary Oldman, David Thewlis ou Michael Gambon (qui remplace le défunt Richard Harris dans le rôle d'Albus Dumbledore), le changement majeur de ce troisième chapitre est l'arrivée d'Alfonsu Cuaron derrière la caméra. Le réalisateur mexicain a été choisi, après le départ précipité de Columbus metteur en scène des deux premiers films, par J.K. Rowling elle-même car elle était fan de l'adaptation de La Petite Princesse de la part de Cuaron.
Ce changement est d'autant plus intelligent que le troisième volet de la saga Harry Potter se démarque par l'arrivée d'une intrigue plus sombre et plus noire qui se démarque du monde merveilleux et enfantin initié par Columbus pour les deux premiers films. Beaucoup ont d'ailleurs était assez terrifiés par ce choix d'un réalisateur peu connu à l'époque, avant la sortie du film bien sur.
La mythique scène du Buckbeak's Flight. Fantastique.
La première chose qui frappe dans ce troisième film c'est que le changement de metteur en scène a donné un changement radical d'ambiance : sombre, gothique, mais toujours aussi magique. Et ce qui frappe aussi, en plus de la réalisation parfaite d'Alfonso Cuaron, c'est la bande-originale de John Williams, qui, auteur de la partition des deux premiers volets, n'a pas commis l'erreur de reprendre les mêmes thèmes et mêmes sonorités : il s'est adapté à la mise en scène de Cuaron et donne une partition gothico-médiévale à classer parmis les meilleurs musiques de films jamais composées tellement c'est excellent. Le Double Trouble a d'ailleurs faillit détrôner l'Hedwige's Theme dans le cœur des fans. Mais les qualités hors normes du troisième film ne s'arrête pas là : effectivement, en plus d'une mise en scène parfaite, d'une BO parfaite, on a le droit à des FX trompeurs qui feraient presque croire que tout est réel, ainsi que de performances d'acting absolument bluffante, allant de celle d'un Sirius Black détruit par Azkaban par Oldman, d'un Rogue plus vil que jamais par Alan Rickman, ou dans Dumbledore plus énergique par Gambon. Ce qui donne aussi une grande satisfaction aux fans, et surtout à moi, c'est qu'Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban ne s'est pas simplifié la tache en copiant mot pour mot le livre, mais Kloves et Cuaron ont sut se détacher totalement du roman, créant de nouvelles scènes, modifiant les ratés, et en supprimant les inutiles, ce qui donne à ce troisième film aucune longueur, et tout s'avale d'une traite tellement c'est entraînant. J.K.R. a d'ailleurs dit que c'était la meilleur adaptation de ses romans. Les trouvailles visuelles, scénaristiques et les multiples idées qui n'étaient pas dans le roman donnent à PdA ce qui manquait aux deux premiers films : un peu de couilles et surtout, le fait d'être enthousiaste d'avoir réussi le pari fou de surpasser en qualité le roman d'origine (bien qu'il est hérétique de comparer livres et films).
Le Prisonnier d'Azkaban est sans nul doute la meilleure adaptation Harry Potter à ce jour, et dépasse toutes les attentes en donnant surprises et qualité tant aux fans qu'au public pas encore confirmé. Beaucoup d'éléments frôlent la perfection et ce troisième film peut se vanter d'être le seul volet à avoir réussi à être apprécié de la part des anti-Potter.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire