Mon Top 30 des films de 2019

Mon Top 30 des films de 2019

Fin d'une année, fin d'une décennie. Retour en images, en textes, en sensations et en émotions sur la cuvée cinéma 2019. D'Hamaguchi à Eggers, en passant par Gray et Llinas. Lire plus

Les Misérables

Les Misérables

Vrai-faux La Haine 2019, ce film de son époque est aussi un essai éminement philosophique sur un sujet sociétal majeur : le pouvoir d'une image et ses conséquences. Lire plus

The Irishman

The Irishman

Des gangsters, De Niro, Pesci, Pacino, une durée gargantuesque et un budget encore plus énorme : The Irishman avait des airs de film ultime pour Scorsese - où est-il justement un peu plus que ça ? Lire plus

The Lighthouse

The Lighthouse

Tour de force technique avant tout, The Lighthouse avait sû générer de forces attentes : le buzz passé, le résultat vaut-il un peu plus que le tour de passe-passe égocentrique ? Lire Plus

vendredi 22 juillet 2011

Girl Next Door


Réalisé par Luke Greenfield
Avec Emile Hirsch, Elisha Cuthbert, Timoty Olyphant, Paul Dano

Le cinéma américain pour "adolescents" de ces dernières années s'est remarqué dans deux catégories : le cinéma fantastique (Harry Potter, Narnia, Lord of the Rings et autres adaptés de littérature anglaise) et les teen movie dits de "dépucelage", dont on ne citera qu'American Pie, Adventureland, Be Bad et des dizaines et des dizaines d'autres B made in US. C'est donc avec une certaine appréhension due à voir du déjà vu que je me lance dans The Girl Next Door (à noter que les traducteurs français ont retirés le "The" du titre, on ne sait pourquoi).
Le couple Hirsh-Cuthbert qui marche bien.
Mais c'est la surprise de ce long-métrage : c'est nettement plus intelligent et second degré que ce qu'on voit par habitude. Un humour pas trop lourd et quelques idées très bonnes. Un matheux destiné à Georgetown qui devient une star du porno, c'est tellement vicieux que ça fait tripper. Une Bande-originale de grande qualité qui reprend un certain nombre de titres qui fonctionnent parfaitement à l'image. Mais comme je l'ai dit, le plus intéressant reste l'humour et les bonnes idées à foison, et un final qui est plus intéressant et poussé qu'on pourrait le croire. On apprécie la présence d'un casting jeune bien pensé (Hirsch, Cuthbert, Dano et Marquette, entre autres) et des répliques superbes.
The Girl Next Door surprend, car bien plus intelligent que la moyenne des films de dépucelage déjantés. De l'humour fin, et des fois moins fin, mais le film reste une très bonne surprise.

0 commentaires:

Publier un commentaire